Roger Lajoie: l’héritage du bleuet bâtisseur

Julien B. Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Roger Lajoie: l’héritage du bleuet bâtisseur
Roger Lajoie a été intronisé à la Société de l’Ordre du Bleuet le 19 novembre dernier. (Photo : Trium Médias - Archives)

L’Almatois et infatigable bénévole Roger Lajoie a été intronisé le 19 novembre dernier à la Société de l’Ordre du Bleuet dans la catégorie engagement. L’homme politique, pionnier dans le monde de l’enseignement et ex-président de la Société d’histoire du Lac-Saint-Jean, laisse un important héritage.

Pilote d’avion, syndicaliste, conseiller municipal, professeur, pédagogue, conférencier et bien plus encore, Roger Lajoie a passé toute sa vie à s’impliquer dans divers organismes et à participer à la vie publique.

En 2010, il a notamment remporté le prix du Bénévolat Dollard-Morin, en plus d’avoir été intronisé à l’Ordre du bleuet le mois dernier.

« Ce sont avant tout des prix collectifs. Ce sont des reconnaissances pour les gens avec qui j’ai travaillé », lance-t-il.

Parcours

Voulant d’abord être curé, Roger Lajoie a entamé des études en théologie à Cleveland et à Montréal dans les années 1960. « Je n’ai jamais eu l’appel intérieur », lance-t-il en riant.

Après avoir étudié la littérature anglaise, la pédagogie et l’enseignement, c’est finalement vers l’histoire qu’il se tourne. Une passion qui ne l’a jamais quitté depuis.

Il s’est aussitôt donné comme mandat de protéger et d’enseigner le patrimoine et l’histoire régionale, plus particulièrement ceux d’Alma.

C’est pour cette raison qu’il a présidé la Société historique d’Alma dès 1982, en la renommant Société d’histoire du Lac-Saint-Jean et en transformant sa mission. Il continue toujours de s’y impliquer, par ailleurs.

C’est sous sa gouverne que la société commença ses premières campagnes de financement et de membership. Aujourd’hui, l’organisation est composée d’environ 800 membres, un héritage que Roger Lajoie se dit fier de léguer.

C’est également à lui qu’on doit l’actuel emplacement de l’Odyssée des bâtisseurs dans le quartier Isle-Maligne. Alors qu’il était conseiller municipal en 2000, il a réussi à convaincre Ville d’Alma de se porter acquéreur de l’ancien hôtel de ville, un « bâtiment d’une grande valeur symbolique ».

Roger Lajoie également fondé le journal Les Bâtisseurs, autrefois connu sous le nom du Phare, un bulletin d’information à saveur historique.

Projet MADIE

Roger Lajoie a été très actif dans le monde de l’éducation. Il a fondé en 1985 le projet MADIE (Matériel didactique en éducation et en environnement), qui a notamment permis la création de la première carte géographique du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la région de Chibougamau-Chapais pour les écoles primaires et secondaires.

« À l’époque, il n’y avait pas de carte complète qui réunissait les cours d’eau, le relief et tous les différents phénomènes géographiques. On a créé un modèle unique », indique Roger Lajoie.

Le projet a bénéficié à plus de 50 000 élèves, selon l’homme de 82 ans.

Partager cet article