Routes 169 et 170 : Un comité de suivi régional formé

Par Julien B. Gauthier
Routes 169 et 170 : Un comité de suivi régional formé
La future autoroute à quatre voies contournera Saint-Bruno par le Sud. La route 169 sera quant à elle branchée par le biais d’une courbe rapide. (Photo : (Trium Médias - Archives))

Alors que l’achèvement de l’autoroute Alma-La Baie ainsi que le développement des axes routiers de la route 169 vers Alma et de la route 170 à Saint-Bruno se font attendre depuis plusieurs décennies, du mouvement se fait sentir chez les élus régionaux.

François Bonnardel, ministre des Transports du Québec. (Archives)

Un comité de suivi regroupant des maires de la région ainsi que des représentants du gouvernement du Québec a récemment été formé. Il permettra notamment aux élus de faire part de leurs préoccupations quant au projet de développement des routes 170 et 169, la cinquième étape du projet.

De son côté, le gouvernement du Québec assurera une transparence dans le cheminement du projet.

La planification des rencontres du comité sera du ressort du Ministère des Transports. Il est actuellement impossible de savoir à quel moment elles auront lieu et si elles seront ouvertes à la population.

 

Parmi les membres du comité, on peut y compter Marc Asselin, maire d’Alma, François Claveau, maire de Saint-Bruno, André Paradis, préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est et maire de Saint-Henri-de-Taillon ainsi qu’un représentant du bureau régional d’Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et députée de Chicoutimi. D’autres participants se joindront également au cours des prochaines semaines afin de compléter le comité.

Les routes 170 et 169, deux axes stratégiques

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation
(Trium Médias – Archives)

« Tout comme l’autoroute 70, les routes 170 et 169 sont des axes stratégiques pour le ministère des Transports. Ce projet est la dernière étape du lien rapide entre Alma et La Baie, dont la réalisation est une priorité pour votre gouvernement. », affirme François Bonnardel, ministre des Transports.

« Ce projet porteur représente le trait d’union entre le Saguenay et le Lac-Saint-Jean. Je vois d’un bon œil la mise sur pied du comité de suivi, qui permettra d’assurer la conception d’un projet rassembleur tout en répondant aux besoins actuels et futurs de la population régionale. » a conclu Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, ministre

Au cours des prochaines semaines, le Ministère des Transports lancera un mandat de services professionnels, notamment pour la conception préliminaire du projet. À l’heure actuelle, le projet est toujours dans la catégorie « projets à l’étude » du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2019-2029.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des