Sainte-Monique : Investissement de quelques millions de dollars chez Industrie TLT

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Sainte-Monique : Investissement de quelques millions de dollars chez Industrie TLT
(Photo : Courtoisie)

Le Groupe Mono Serra, propriétaire d’Industrie TLT à Sainte-Monique ainsi que de Plancher Mistral à Jonquière, investit quelques millions de dollars à son usine de Sainte-Monique.

Cet investissement est effectué en réaction à la crise actuelle causée par la COVID-19, à l’augmentation des coûts de transport et au manque de main-d’œuvre qui affecte la région.

Le coordonnateur des ressources humaines de l’entreprise, Jean Picard, n’a toutefois pas voulu indiquer à combien se chiffre exactement cet investissement. Il mentionne toutefois que le montant total sera dévoilé au cours des prochains mois.

« Cet investissement entrainera la modernisation des équipements de 2e transformation et permettra à Industries TLT de se doter d’équipements à la fine pointe de la technologie et d’implanter des procédés innovants. Cela permettra ultimement une meilleure utilisation de la fibre de bois, une amélioration de la qualité du produit et la création de nouveaux emplois chez Industries TLT », souligne-t-il.

Rappelons que l’entreprise est spécialisée dans le sciage de feuillus, dont le bouleau blanc et le bouleau jaune.

Centralisation

Également, cet investissement entrainera une centralisation des activités de 2e transformation sur un seul site. Les activités de moulurage qui sont actuellement réalisées dans les installations de Planchers Mistral à Jonquière seront graduellement redirigées vers les installations d’Industries TLT.

« Normalement pour le moulurage, dans toutes les compagnies qui sont en 2e transformation, c’est fait à la même usine parce que sinon ça augmente les coûts pour le transport du bois. Donc on rapporte ça à l’usine. »

Le transfert de l’équipement et des opérations se fera de façon progressive au cours des prochains mois. C’est dès le 7 décembre, que l’installation de nouvelles machineries se réalisera. Le tout sera en place et entrera en fonction le 4 janvier 2021.

Pertes d’emplois

Cette centralisation des services à Sainte-Monique pourrait entrainer quelques pertes d’emplois au sein de l’équipe de Plancher Mistral. Cependant, le Groupe Mono Serra offre la possibilité aux employés de se faire transférer.

« Il y a la possibilité pour 28 personnes d’être transférés à Sainte-Monique. Ceux qui ne voudront pas seront mis à pied. Par contre, nous on a quand même fait un avis de licenciement collectif pour 28 personnes auprès du ministère. Ils ont donc maintenant leur avis de huit semaines, mais nous, on leur offre des solutions comme des primes de rétentions pour rester avec nous jusqu’en février 2021. »

À noter que Plancher Mistral demeurera tout de même ouvert pour le vernissage.

 

 

 

Partager cet article