Sainte-Monique : Le projet d’assainissement des eaux usées avance

Par Janick Émond
Sainte-Monique : Le projet d’assainissement des eaux usées avance
La municipalité a reçu l’autorisation du ministère de l’Environnement afin d’ouvrir les soumissions pour les devis concernant les travaux dans le projet d’assainissement des eaux usées. (Photo : Trium Médias – Janick Émond)

Un cap important est franchi à Sainte-Monique dans le projet d’assainissement des eaux usées. Au cours des dernières semaines, la municipalité a obtenu l’autorisation du ministère de l’Environnement afin de passer à la phase 3 du projet.

Cette troisième phase permet à la municipalité de passer aux soumissions pour les devis pour les travaux.

« Il s’agit d’un très beau développement, puisque ça faisait environ huit mois que nous étions coincés à la phase 2 dans ce dossier », mentionne le maire de Sainte-Monique, Mario Desbiens.

Ce dernier indique que la rencontre avec le député dans Lac-Saint-Jean, Éric Girard, et avec le premier ministre Legault qui a eu lieu plus tôt cet été a certainement aidé à faire avancer le dossier.

« Quand nous avons reçu leur visite, on leur a parlé du projet et que ça faisait plusieurs mois que nous étions coincés à la phase 2. Environ deux semaines plus tard, nous recevions l’autorisation du ministère pour aller de l’avant. J’ose croire que c’est grâce à cette rencontre. »

Les travaux ne sont cependant pas sur le point de commencer. La première pelletée de terre dans ce projet pourrait aller seulement en 2022.

Rappelons que Sainte-Monique déverse encore ses eaux usées directement dans la rivière Péribonka. Le projet est donc de construire un site d’assainissement des eaux usées, avec une usine de filtration, une station de pompage et des bassins d’épuration.

Tourisme

La saison touristique 2020 a, comme à bien d’autres endroits, été moins fructueuse que par les années passées à Sainte-Monique. Les rapports font toutefois état d’une situation plutôt satisfaisante vu les circonstances.

« À Sainte-Monique, nous avons le camping de la Pointe-Taillon. En mars dernier, nous étions assez inquiets de voir comment allait se dérouler notre saison touristique. Je n’ai pas encore tous les chiffres en main, mais les premiers rapports que j’ai reçus font état d’un bel été malgré tout. »

La municipalité devait à nouveau présenter cette année une pièce de théâtre de La Route des légendes, avec Jimmy Doucet. Celle-ci a été annulée, mais M. Desbiens assure qu’elle sera de retour en 2021. Cette pièce permet d’attirer plus de 1 000 visiteurs par été.

Élections

À un an des élections municipales, Mario Desbiens n’a pas encore pris sa décision à savoir s’il allait se représenter, même si sa réflexion semble avancée.

« Il y a de bonnes chances que je me représente. Il s’agit présentement de mon premier mandat comme maire, mais j’ai été conseiller depuis 2009. Jusqu’à maintenant, tout va bien et je ne sens pas de grogne, donc je devrais être des prochaines élections. »

Partager cet article