Sentiers de Quad : Marc Asselin demeure prudent

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Sentiers de Quad : Marc Asselin demeure prudent
Le maire d’Alma Marc Asselin indique qu’il s’agit d’un dossier complexe, qui est toujours au stade embryonnaire. (Photo : Trium Médias – Janick Émond)

Le maire d’Alma Marc Asselin demeure prudent dans ses propos à la suite de la rencontre avec le comité d’entrepreneurs pour les sentiers de quads. Ce n’est pas un dossier prioritaire.

« Une demande m’a été faite de la part de ce comité. J’ai donc accepté de les rencontrer pour en voir où tout ça en était. J’ai aussi expliqué que le dossier est là depuis des années et qu’il y avait eu des conclusions des différents élus et que pour l’instant, il n’y avait pas d’objectif de passer des sentiers de quads dans la municipalité », commente le maire.

Il ajoute qu’il était toutefois ouvert à écouter ce qu’ils avaient à présenter. Cependant, il est encore trop tôt pour la ville d’étudier la demande.

« On est à préparer le budget de la ville qui sera assez complexe, avec la COVID à gérer. Il y a beaucoup de recul à faire sur des services que nous avions décidé d’accorder. On a donc encore beaucoup de chats à fouetter avant d’aller étudier la demande et d’en parler aussi avec le conseil de ville. »

Ainsi, ce n’est qu’après le temps des Fêtes que la ville se penchera plus sérieusement sur le dossier, selon Marc Asselin.

Il ajoute qu’il a bien ressenti l’emballement de Dave St-Laurent et de Jean-Sébastien Martel, du comité d’entrepreneurs, et il admet que les deux hommes étaient bien préparés.

« Ils ont travaillé fortement leur dossier, je ne peux pas le nier. »

Complexe

Marc Asselin souligne qu’il s’agit d’une proposition complexe qui demandera beaucoup de réflexion.

« Avec leur proposition, il y aura un partage de responsabilités à faire sur certains points. Des partenaires devront être trouvés également. Ça va demander beaucoup de temps de réflexion, et ils en sont conscients. Le projet est encore à titre embryonnaire pour l’instant. On verra pour la suite, mais on n’a pas encore épluché la demande et nous ne nous sommes toujours pas positionnés non plus encore dans le dossier. »

Anti-quad ?

Le dossier d’un sentier de quads qui traverserait la ville d’Alma fait couler beaucoup d’encre depuis des années. Plusieurs quadistes mentionnent même que Marc Asselin est anti-VTT.

« Comme maire, ce n’est pas mes états d’âme qui comptent dans la prise de décisions. Les décisions, je les prends en fonctions des besoins et des désirs de la population. Donc pour la suite des choses, mes états d’âme n’ont pas d’importance. »

Partager cet article