Service de prévention des incendies : La MRC veut optimiser ses services

Julien B. Gauthier
Service de prévention des incendies : La MRC veut optimiser ses services
(Photo : Archives)

Le directeur du service de prévention des incendies de Ville d’Alma, Bernard Dallaire, veut se faire rassurant quant à la possible mise hors service de certaines casernes de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est. Il estime qu’il faut non pas parler de fermetures de casernes, mais bien d’optimisation des services.

Depuis l’adoption de la Loi sur la prévention des incendies en 2001, le schéma de couverture de risque en incendies doit être révisé tous les cinq ans. Or, La MRC de Lac-St-Jean-Est devra procéder à cet exercice prochainement.

Le problème, c’est que plusieurs casernes de la région sont inactives. Elles possèdent un ou plusieurs camions, mais personne pour les opérer, faute de personnel. Or, cela entraîne des coûts et la sécurité du milieu n’est pas plus assurée.

« Dans bien des cas, lorsqu’il y a un incendie, ce n’est pas la caserne locale qui vient couvrir, mais celle d’une autre municipalité, explique Bernard Dallaire. Une caserne avec un camion et pas de personnel, ça ne sert pas à grand-chose. Le camion ne sort pas et la caserne n’ira pas sauver des vies. »

Dilemme

À l’aube du renouvellement du schéma, le Comité de sécurité incendie permanent de la MRC Lac-Saint-Jean-Est doit donc trouver le juste équilibre entre la prévention, l’intervention l’analyse des risques et ce, tout répondant aux obligations.

« L’idéal, ce serait de conserver l’ensemble des casernes, de mettre du monde permanent. Mais avec les coûts, la taxation, on rencontre des limites au niveau de la capacité à payer. Les taxes augmenteraient. »

Or, le fait que chaque municipalité possède sa propre caserne est plutôt un modèle qui relève du passé.

« Ce sont des décisions qui ont été prises il y a 20-25-30 ans. Avant c’était : un appel, un incendie et une réponse. Maintenant, les pompiers sont appelés à faire de la prévention. L’intervention ne représente que 5% de nos activités globales. »

La prévention, ça sauve des vies

Depuis une décennie, les pompiers font beaucoup plus qu’éteindre des feux. Ils apprennent aux citoyens à être à être plus sécuritaires, à réagir lors d’un incendie et à diminuer les pertes humaines et matérielles.

Selon le directeur de Service de prévention des incendies, il s’agit d’un véritable investissement qui permet de diminuer les interventions et donc, de sauver des vies. En revanche, rester dans une caserne à attendre qu’un feu se produise ne serait que plus coûteux et contreproductif.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des