Sommet économique : Marc Asselin impressionné par les interventions

Sommet économique : Marc Asselin impressionné par les interventions
Le maire de la Ville d'Alma et préfet suppléant de la MRC Lac-Saint-Jean-Est s'est dit impressionné par les interventions de la rencontre de consultation territoriale en marge du Sommet économique régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean

CONSULTATION PUBLIQUE.Maire de la Ville d’Alma et préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est par intérim, Marc Asselin s’est dit impressionné par la qualité des interventions lors de la rencontre de consultation territoriale qui s’est tenue le 28 avril dernier à Alma.

«Ce soir, j’ai été énormément impressionné, heureux et fier de ce j’ai entendu. Effectivement, nous avons des idées qui bouillonnent, il s’agit d’avoir les occasions de le faire, et c’est ce que l’on a eu ce soir avec cette consultation territoriale de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. En tant que préfet suppléant, je suis très heureux de pouvoir clore la soirée», de souligner le maire de la Ville d’Alma, Marc Asselin.

Selon ce dernier, une MRC se compose essentiellement d’un regroupement de plusieurs municipalités de tailles différentes avec généralement une ville qui peut compter sur des capacités financières un peu plus importantes.

«Mais, au-delà de cela, ce qui est important pour une MRC, c’est que l’on puisse faire des affaires ensemble, avec respect et confiance. À la MRC Lac-Saint-Jean-Est, c’est un mouvement qui s’est installé au cours des dernières années alors que plusieurs projets ont été réalisés en collaboration avec les diverses municipalités. Récemment, une collaboration s’est implantée à travers les régies des parcs industriels Nord et Sud afin d’avoir un éventail de propositions pour l’industrie, pour l’entreprise au-delà de ce que la Ville d’Alma est en mesure de proposer. Quand une industrie s’installe sur le territoire de notre MRC, c’est tout le monde qui en sort gagnant», explique le préfet suppléant.

Marc Asselin a dégagé plusieurs fils conducteurs et des problématiques communes lors de cette rencontre de consultation notamment l’innovation, la technologie, la recherche et développement, l’avenir de la PME créatrice d’emplois de qualité pour attirer des jeunes dans la région, attirer les investisseurs pour faire tourner l’économie régionale.

«Souvent, lors de cette rencontre, on a entendu les intervenants qu’il fallait changer le mode de gestion, le contrôle de nos ressources naturelles qui a été revendiqué entre autres par le Syndicat des Métallos et le groupe Alliance bois SLSJ. Effectivement, nous avons ici des ressources incroyables, mais qui sont souvent évacuées à l’extérieur et l’on ne touche pas aux profits de ces ressources naturelles», poursuit Marc Asselin.

Autres points soulevés par le préfet suppléant est l’utilisation dans notre économie de première transformation des produits pour en faire de la deuxième et de la troisième transformation, non pas seulement pour le bois ou l’aluminium, mais également les produits qui devraient s’extraire des mines dans un proche avenir. On a également fait ressortir la force à développer le numérique, innover dans le financement et développer différents produits avec l’électricité qui est l’une des ressources importantes de la région.

«Je suis convaincu que les messages vont se rendre, et j’ai hâte au 18 juin prochain pour le rendez-vous du Sommet économique régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean», de conclure le maire de la Ville d’Alma et préfet suppléant de la MRC Lac-Saint-Jean-Est.

À LIRE ÉGALEMENT

94 mémoires et 689 participants

Partager cet article