SOPFEU base de Roberval: un printemps sous la moyenne

SOPFEU base de Roberval: un printemps sous la moyenne
(Photo: Courtoisie)

Le nombre d’incendies de forêt allumés ce printemps dans la région centre a été bien modeste. Pour les mois d’avril et mai, la base de Roberval a enregistré 12 incendies ayant affecté 20,0 hectares de forêt. De ce nombre, dans la région du Saguenay—Lac-St-Jean, on a recensé trois incendies qui ont affecté 12,8 hectares. Au même moment, la destruction est nulle dans la réserve faunique des Laurentides.

À l’instar des mercures qui ont prévalu durant cette période, il s’agit de résultats bien en deçà des moyennes saisonnières.

En effet, au cours des dix dernières années, le nombre d’incendies pour le même territoire et la même période est de 136 alors que, s’agissant de superficies, la moyenne est de 45 088 hectares de forêt incendié.

En regard de ces résultats, la saison 2011 est à ce jour assez exceptionnelle. Seul le printemps de 1997 peut être comparé avec ses 41 incendies et ses 18,9 hectares de boisé brûlé au 31 mai.

Sept des incendies répertoriés, soit 58 %, sont imputables à la négligence des résidants. Des pertes de contrôle de brûlage de rebuts en sont les principales causes.

Le printemps est donc bien timide sauf que… l’air du temps, c’est bien changeant !

Si le printemps est passé presque inaperçu, il est possible que l’été se présente sous un tout autre jour. Dès le retour du soleil et des mercures de saison, le danger d’incendie est susceptible d’augmenter rapidement.

La prudence avec l’utilisation du feu en forêt constituera alors la meilleure marche à suivre, particulièrement lors d’activités récréatives qui, bon an mal an, causent près de 20 % des incendies de forêt.

La SOPFEU rappelle qu’un feu de camp laissé pour mort peut resurgir sous l’effet combiné du soleil et du vent et se propager à la forêt détruisant, au passage, votre endroit favori.

Actuellement, un seul incendie est encore en activité et depuis le début de la saison au Québec, la SOPFEU a combattu 62 incendies qui ont détruit 75,0 hectares de forêt.

La moyenne des 10 dernières années dénombre, à la même période, 233 incendies ayant détruit 27 673,5 hectares de forêt.

Partager cet article