« Taxibus » offre le transport collectif à Alma

« Taxibus » offre le transport collectif à Alma

On en parle depuis quelque 10 ans sur le territoire. Officiellement le 1er juillet prochain, le service de transport collectif « Taxibus » entrera en opération à Alma, un projet pilote d’un an dont la continuité sera fonction de l’utilisation que le public en fera.

« D’ailleurs, le slogan du service est tout simplement » Embarquez avec nous ! », invitant ainsi les gens à s’approprier ce nouveau service qui leur permettra, à un coût vraiment intéressant, de disposer d’un service collectif de transport comportant plus de 200 bornes d’arrêt aux quatre coins de Ville d’Alma », souligne le conseiller Jocelyn Fradette, responsable du dossier.

Pour la mise en place de ce projet, Ville d’Alma injecte un budget de quelque 215 000 $ pour la première année, ce qui comporte notamment l’acquisition d’un logiciel de gestion du transport et la mise en place de ces quelque 200 bornes où les clients pourront monter ou descendre des taxis.

L’entreprise Taxi Naudville qui dispose d’une flotte de 12 véhicules est associée au projet. Prochainement, l’entreprise devrait localiser la centrale de répartition au 350, Boulevard de Quen, soit dans l’ancienne station-service Ultramar fermée depuis quelques années.

En attendant, les gens peuvent s’inscrire au service en se rendant à l’hôtel de ville d’Alma. Il en coûte alors 5 $ annuellement pour devenir membre de l’organisme Taxibus. Une carte d’usager avec photo sera alors remise ainsi qu’une carte identifiant les points d’arrêt disponibles sur le territoire.

Pour cette première année pilote, le territoire de desserte a été limité au Nord par l’intersection de la route 172 (Rond point de St-Nazaire), au Sud par l’intersection de l’Avenue du Pont et du Boulevard Maurice Paradis, à l’Est par l’intersection du boulevard Auger et du Chemin Villebois et à l’Ouest par l’Usine Alma de Rio Tinto Alcan.

Fonctionnement simplifié

Le principe de fonctionnement est fort simple alors que Taxibus est un service de transport collectif assuré par des taxis à partir d’un point d’embarquement vers des points de débarquement.

Les gens doivent au préalable appeler une heure à l’avance pour réserver leur place, en signifiant la borne de départ et la borne d’arrivée.

Le service sera offert de 6 h 30 à 18 h du lundi au mercredi et jusqu’à 21 h 30 le jeudi et vendredi.

Les gens doivent réserver une heure à l’avance au numéro de la centrale, soit le (418) 662-8287 (soit le 662-TBUS). Ils doivent se présenter 5 minutes à l’avance à la borne de départ. Le taxi aura jusqu’à 10 minutes après votre heure de réservation pour passer vous prendre.

La tarification sera de 4 $ par voyage pour un adulte qui pourra acheter une carte mensuelle au coût de 95 $.

Pour les étudiants et les personnes de 65 ans et plus, le tarif sera de 3 $ et une carte mensuelle à 65 $.

« La différence de coût entre ce que les gens vont payer et le coût réel de la course sera payé par Ville d’Alma à Taxi Naudville. À la fin de l’année, on pourra demander au gouvernement un remboursement d 40 % de l’ensemble de ces coûts. On pense que pour Ville d’Alma, une enveloppe de quelque 200 000 $ annuellement devrait faire l’affaire », souligne Jocelyn Fradette.

Ce dernier pense notamment que cette formule pourrait facilement remplacer le 2e véhicule que les gens réservent pour faire les courses en ville.

«Pour la modique somme de 4 $ ou 3 $, on offre aux gens la chance de s’offrir un tel service. On demande aux gens de se l’approprier. Plus il y aura de l’achalandage, plus on regardera la possibilité d’étendre les trajets », de conclure le conseiller Fradette.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article