Toile Ste-Monique a le vent dans les « toiles » !

Toile Ste-Monique a le vent dans les « toiles » !

Le jeu de mots est facile mais représentatif de la réalité: l’entreprise familiale Toile Ste-Monique a le vent dans les « toiles » et grâce à une aide financière provenant des deux paliers de gouvernement, fédéral et provincial, on pourra ajouter un nouveau bâtiment doté d’un pont-roulant et qui permettra de réaliser sur place les structures de métal requises pour la fabrication d’extras dômes, des structures autoportantes de grande dimension, recouvertes de toile industrielles et qui peuvent servir dans différents domaines.

Mercredi, le ministre d’État de Développement économique Canada et député de Roberval—Lac-St-Jean, Denis Lebel, était de passage à l’entreprise Toiles Ste-Monique pour faire l’annonce du versement d’une contribution remboursable de 75 000 $.

Cette somme, qui est consentie en vertu du Fonds d’adaptation des collectivités prévu dans le Plan d’action économique du Canada, permettra à l’entreprise d’entreprendre la construction d’un immeuble et de faire l’acquisition d’un pont roulant.

Le projet de Toiles Ste-Monique, qui consiste à fabriquer des dômes autoportants de moyenne et grande dimensions, entraînera un investissement total de 249 000 $ et la création de douze emplois durables, ainsi que des emplois temporaires pendant les travaux de construction. « Ce projet illustre le dynamisme de Toiles Ste-Monique, qui entend saisir les occasions d’affaires qui s’offrent dans les secteurs industriel, commercial et municipal pour poursuivre son développement. Il démontre également la nécessité de se démarquer avec des produits novateurs, surtout en période de ralentissement. En outre, par ses activités manufacturières, l’entreprise participe à la diversification de l’économie et à la vitalité régionale » a mentionné Denis Lebel.

Les structures autoportantes fabriquées par Toiles Ste-Monique sont constituées d’une ossature de métal et d’une toile en vinyle. Elles sont le fruit de plusieurs années de travail et répondent aujourd’hui aux exigences des clients. Ces produits originaux permettront à l’entreprise de satisfaire à la demande croissante de bâtiments autoportants de plus en plus grands et ainsi de s’imposer sur de nouveaux marchés.

Au même moment, le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune et ministre responsable de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean, Serge Simard, confirmait, au nom du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, l’octroi de 124 500 $ à l’entreprise de Sainte-Monique.

Cette contribution non-remboursable vise à aider Toile Ste-Monique à compléter son projet de développement et la commercialisation d’une gamme complète de services et de produits en toile industrielle, tout particulièrement des dômes constitués d’une structure de métal et d’une toile de vinyle, appelés Extra Dômes.

Important marché

Même si l’entreprise Toile Ste-Monique est située dans une petite municipalité, au Nord de notre MRC, son directeur général, Georges Bouchard, souligne qu’avec Internet, il est possible de faire affaires partout et l’entreprise ne manque surtout pas de travail.

Notamment, en relation avec les différents contrats obtenus, l’entreprise devait louer des locaux à l’extérieur pour la réalisation des structures de métal.

Le projet proposé et retenu permettra d’ajouter sur les terrains de l’entreprise un bâtiment de quelque 9000 pieds carrés qui abritera l’atelier de fabrication de ces structures. Un pont-roulant permettra de faciliter le travail d’assemblage de ces grandes structures, majoritairement en acier pour le volet commercial et parfois en aluminium pour le volet résidentiel. L’autre partie du bâtiment sera utilisé pour la fabrication des toiles devant recouvrir ces bâtiments.

Georges Bouchard précise que le type de produits fabriqués par Toile Ste-Monique est très varié et s’adapte aux différents besoins des clients.

Il rappelle notamment que pendant la construction de l’aluminerie Alma, il a « inventé » un abri portatif que l’on pouvait déménager avec une grue et qui servait pour protéger la coulée de béton des différentes parties des planchers des salles de cuves. Également, l’entreprise a réalisé récemment un bâtiment industriel ayant une portée de 154 pieds de large par 380 pieds de long et au besoin, on aurait même pu allonger ce bâtiment.

En affaires depuis 1985, l’entreprise a développé une expertise dans la fabrication de différents produits en grosse toile. Notamment, depuis une dizaine d’années, on a développé le créneau particulier dans la fabrication d’extras dômes.

Le nouveau bâtiment servira à la production de ces structures. Déjà, l’entreprise avait du refuser des contrats, faute de locaux appropriés pour réaliser ces structures.

L’ensemble du projet permettra de consolider 10 emplois actuels qui deviendront permanents et on devrait créer six nouveaux emplois au cours de la prochaine année.

Les aménagements devraient être complétés d’ici la fin de l’automne.

Ci-joint, quelques photos de réalisations de l’entreprise. Les photos sont une gracieuseté de Toile Ste-Monique.

Partager cet article