Top 5 : les grands champions de la Traversée du lac St-Jean

Top 5 : les grands champions de la Traversée du lac St-Jean

Aujourd’hui, pour une 61e fois, les nageurs ont pris d’assaut le lac St-Jean afin de le traverser à la nage. Plusieurs athlètes ont marqué l’événement. Voici un top 5 des grands de l’histoire de l’événement.

Petar Stoychev, 11 fois champions

Le 29 juillet 2006, le Bulgare Petar Stoychev égale le record de six victoires consécutives au 32 km établi de 1974 à 1979 par l’Américain John Kinsella. En 2011, lors de la 57e Traversée, Stoychev établit une nouvelle marque en remportant l’épreuve pour une 11e fois d’affilée.

Jacques Amyot, le premier

Le 23 juillet 1955, sept nageurs s’inscrivent à la toute première Traversée du lac Saint-Jean. Des sept participants présents au départ de Vauvert, seul Jacques Amyot, un nageur originaire de la ville de Québec, complète la compétition de 26 km. Malgré les vagues, le vent et les orages qui sévissent cette journée-là, il rallie la rive de Roberval après 11 h 32 m 10 s d’efforts sous le regard admiratif et incrédule des nombreux supporteurs qui l’accueillent. En sortant de l’eau, Jacques Amyot réclame… de la crème glacée! Plus tard, lorsque questionné sur les raisons qui l’ont poussé à terminer l’épreuve malgré le mauvais temps, Amyot répond : « De toute façon, je n’aurais pas pu embarquer dans la chaloupe qui m’accompagnait car il n’y avait plus de place! »

John Kinsella, le parfait

Durant les années 1970, des athlètes olympiques de natation en piscine font leur apparition dans la discipline de l’eau libre. Ainsi, de 1974 à 1979, l’Américain John Kinsella surnommé « la torpille humaine » remporte l’épreuve de 32 km six fois de suite. Il est le seul nageur de l’histoire de la Traversée qui enregistre une « note parfaite », soit six victoires en six présences au lac St-Jean. Son temps record de 7 h 01 m 15 s établi sur 32 km en 1979 est en force pendant 21 ans, soit jusqu’à ce que Stéphane Lecat, un nageur de la France, remporte la Traversée en 6 h 22 m 48 s à l’été 2 000.

Claudio Plitt, quintuple champion et 25 traversées

Le plus grand nombre de participations à la Traversée internationale du lac Saint-Jean appartient, chez les hommes, à l’Argentin Claudio Plit qui, en 1997, réalise sa 25e et dernière traversée d’affilée. Durant sa carrière au lac St-Jean, Plit remporte cinq fois la course, dont quatre fois l’aller-retour de 64 km. Chez les femmes, le plus grand nombre de participations revient à la Hollandaise Irene Van Der Laan qui a enregistré sa 27e présence à la Traversée en 2012.

Christine Cossette, l’endurante

En 1984, Christine Cossette, une nageuse de 22 ans de Chicoutimi, au Québec, se montre intéressée à tenter une Traversée du lac St-Jean aller-retour. Cossette part du quai de Roberval le samedi 28 juillet vers 22 h. Le lendemain, après 64 km et 18 h 27 m 10 s d’efforts, la jeune nageuse se présente à l’arrivée devant des milliers de personnes qui n’en croient pas leurs yeux. Ce qui est plus étonnant encore, c’est de constater qu’après avoir franchi la portion Roberval-Péribonka en 9 h 28 m 11 s, elle retranche plus de 30 minutes au retour avec un temps de 8 h 59 m 09 s! En 1985, la Traversée internationale du lac St-Jean devient donc une épreuve aller-retour de 64 km et ce, jusqu’en 1989.

SOURCE : TRAVERSÉE INTERNATIONALE DU LAC ST-JEAN

Partager cet article