Tournée estivale : Éric Girard satisfait des habitudes d’achat local

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Tournée estivale : Éric Girard satisfait des habitudes d’achat local
Le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard a entamé sa tournée des régions en juin afin de rencontrer les élus, les commerçants et les citoyens. Elle devrait se poursuivre au cours des prochaines semaines. (Photo : Photo tirée de Facebook)

Le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard en entamé en juin dernier une tournée de la circonscription qu’il terminera au cours des prochaines semaines. Une occasion lui permettant de se reconnecter avec les commerçants, les maires et les citoyens, après quelques mois de confinement.

« Je suis surpris de voir à quel point ça va bien pour les commerçants locaux. Pendant l’été, les gens sont surtout restés dans la région. La saison touristique, à certains endroits va très bien. Je suis très fier. On a des gens engagés, des gens passionnés. Les gens sont positifs et travaillent fort. La population aussi donne du sien. »

Cependant, certains secteurs d’activité économique vivent des moments plus difficiles, selon lui, notamment le transport nolisé dont les opérations sont pratiquement réduites à zéro en raison de l’absence des activités sportives.

Enjeux municipaux

« Je voulais faire cette tournée depuis longtemps. Cette année, avec la COVID, beaucoup de choses ont changé. Avant, je participais à beaucoup de festivals et d’activités dans la circonscription. N’ayant plus cela, je voulais garder le contact avec le terrain. La réception est très bonne. Je rencontre les maires et les conseillers. Nous avons des conseils municipaux qui sont très dynamiques. »

Chaque conseil municipal lui a fait part de cinq à six enjeux précis. Éric Girard mentionne le traitement des eaux usées, l’état des routes, l’agriculture, la forêt, les organismes communautaires, le tourisme ainsi que les infrastructures sportives.

Il espère ainsi, d’ici la fin de l’été, aller dans l’ensemble des municipalités de la circonscription de Lac-Saint-Jean, d’une superficie de 19 660,7 km².

Rentrée parlementaire

Le député fera part de ces préoccupations au gouvernement lors de la rentrée parlementaire à Québec qui débutera le 15 septembre prochain.

Et malgré l’abandon par Québec du projet de loi 61 qui devait accélérer la relance économique, Éric Girard espère tout de même un dénouement positif qui permettra le déploiement de projets d’infrastructures dans la province.

« C’est une question de relance économique. C’est aussi une question de faire avancer les projets. Ce n’est pas normal qu’au Québec, ça prenne des années et des années avant de décoller des projets, avec toute la lourdeur administrative. Mais le tout doit se faire en respectant les règles environnementales. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires