Towing Boat : Contre vents et marées

Yohann Harvey Simard
Towing Boat : Contre vents et marées
(Photo : Trium Médias – Yohann Harvey Simard)

Opérations de sauvetage en pleine nuit, conditions météorologiques périlleuses, bateaux échoués sur un cran, plusieurs défis s’imposent à David Girard, propriétaire de Towing Boat.

« Un moment donné, il y avait un voilier échoué sur une plage qui commençait à être complètement enseveli par le sable. Il a fallu sortir les pelles. Mais même après ça, tirer un bateau sur une plage, j’te dis que ce n’est pas toujours évident! », confie David Girard.

Un lac imprévisible

Les navigateurs expérimentés le savent, les eaux du lac Saint-Jean réservent bien des surprises. Gare à ceux qui ont cependant moins d’expérience.

« Souvent les gens ne le savent pas, mais ils sont souvent au centimètre près de frapper une roche. Alors quand ils ouvrent les pelles, boom, c’est là que ça arrive. »

Le même principe s’applique aussi pour les vents, qui d’une minute à l’autre, sont appelés à changer de direction et à s’intensifier.

« Quand le vent se lève, ça se met à empirer très vite, mais les gens n’en sont pas toujours conscients. »

Sensibilisation

Malgré tout, David Girard constate trop souvent que les règles de prudence les plus élémentaires ne sont pas observées.

« Ce n’est vraiment pas rare que j’arrive sur un bateau et que le chauffeur n’a pas de permis, pas de bouée de sauvetage, pas de fusée de détresse ni même de flotte. »

Il souhaite en ce sens sensibiliser la population à l’importance de ces précautions qui peuvent grandement changer la donne en cas de détresse.

 

Partager cet article

One thought on “Towing Boat : Contre vents et marées

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *