Travail de rue d’Alma : Un jeu de cartes pour sensibiliser à l’intimidation

Par Janick Émond
Travail de rue d’Alma : Un jeu de cartes pour sensibiliser à l’intimidation
Le jeu de cartes a été réalisé par des jeunes de 12 à 15 ans. Il a été distribué dans toutes les maisons de jeunes de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. (Photo : Courtoisie)

L’équipe de Travail de rue d’Alma a lancé la semaine dernière un jeu de cartes personnalisées pour sensibiliser les jeunes de 12 à 25 ans à l’intimidation.

Cet outil de sensibilisation, appelé Soyons plus fort que l’intimidation, a été créé dans le cadre du projet L’intimidation, une affaire de tous.

Les 54 cartes du jeu portent un message unique en lien avec l’intimidation et la violence. « On me menace pour avoir mon lunch : Taxage, Il faut du courage pour dénoncer, Je me fais ridiculiser : Violence psychologique », sont quelques-uns des messages que l’on retrouve sur ces cartes.

Les jeux seront disponibles dans toutes les maisons des jeunes de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, dès leur réouverture.

« Nous avons plusieurs jeunes sur les comités de ce projet et ensemble, nous sommes arrivés avec l’idée de produire un jeu de cartes. Tout le monde sait comment jouer aux cartes et en plus, les cartes changent souvent de mains, c’est facile de faire passer des messages comme ça. Je pense aussi qu’en ayant distribué le jeu dans les maisons de jeunes de la MRC, ça va susciter des réactions et des discussions chez les ados », explique la chargée de projet pour le Travail de rue d’Alma, Elizabeth Lemieux.

Des paquets seront aussi disponibles dans les locaux du Travail de rue d’Alma, sur la rue Sacré-Cœur.

« Nous en avons fait faire 500, donc il nous en reste plusieurs ici, que les parents peuvent venir chercher, il est gratuit. »

Aide

Outre les cartes de jeu, les deux jokers du paquet de cartes comportent aussi des informations importantes.

« Sur les jokers, nous avons inscrit les ressources régionales concernant l’intimidation. C’est bien, puisque souvent, les jeunes, ils ne savent pas quoi faire lorsqu’ils sont victimes ou témoins d’intimidation. Avec ces informations, ils sauront mieux où se diriger. »

Projet

Un deuxième projet verra le jour cette semaine concernant l’intimidation. Deux passe-têtes, ces panneaux avec des personnages où on peut y placer notre visage, ont été créés.

« Nous irons faire une tournée avec les passe-têtes pour lutter contre l’intimidation dans plusieurs lieux publics à Alma. Les gens pourront se prendre en photo dedans. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des