Un Almatois réalise 2000 tests de vues en Tanzanie

Par Julien B. Gauthier
Un Almatois réalise 2000 tests de vues en Tanzanie
L’équipe des 23 professionnels de la santé, optométristes, opticiens et dentistes accompagnés de quelques patients. En bas à gauche, le Dr Marcel Fortin d’Alma et Serge Poulin, opticien, agenouillé au centre. (Photo : Courtoisie)

L’opticien almatois Serge Poulin et 22 autres professionnels de la santé se sont rendus en Tanzanie du 1er au 22 novembre 2019 afin de prodiguer divers soins médicaux. Ce dernier a réalisé avec son équipe pas moins de 2 000 tests de la vue.

Malgré un bref voyage et une petite équipe, ils ont effectué un nombre impressionnant d’examens.

« Nous avions quatre optométristes et cinq opticiens dans l’équipe. Ça roulait! De ces 2000 personnes, après l’examen, nous leur donnions tous une paire de lunettes usagées. », s’exclame Serge Poulin.

En effet, 6 000 paires de lunettes amassées dans différentes cliniques québécoises ont été fournies aux Tanzaniens. Chacune d’entre elles furent analysées, réparées et nettoyées.

Des cas de cataractes détectés

L’équipe de physiothérapie dont a fait partie Marie-Christine Bouchard (à gauche), physiothérapeute à Alma et membre du Club Rotary d’Alma. (Photo courtoisie)

Serge Poulin et son équipe ont découvert 100 personnes atteintes de cataractes. Parmi ces cas, 84 personnes aimeraient bien se faire opérer. Chaque chirurgie coûte 100 $.

« Nos patients se trouvent dans le village de Kissangara. L’hôpital, lui se trouve à quelques 150 kilomètres de là, à Moshi. Ces gens n’ont ni d’argent pour les chirurgies, ni d’argent pour se rendre à l’hôpital. », déplore Serge Poulin.

Même si le Club Rotary de Mwanga en Tanzanie s’est offert de transporter gratuitement les patients à l’hôpital, les coûts des opérations doivent être comblés.

L’opticien et son groupe ont décidé de dénicher cette somme. Jusqu’ à maintenant 5 500$ ont été amassés sur les 8 400 $ nécessaires. Serge Poulin invite d’ailleurs la population qui souhaite contribuer à le faire en ligne à terresansfrontieres.ca, dans la section Optométristes sans frontières, puis Projet caractes en Tanzanie. 

Une coopération Québec-Tanzanie

Pas moins de 200 paysans de Kissangara ont été examinés à tous les jours. (Photo courtoisie)

La mission était notamment chapeautée par Terre sans frontières, un organisme québécois dont la mission vise à assurer un accès durable à l’éducation, à la santé et à des revenus décents dans les pays du Sud.

La mission humanitaire avait également pour but de s’assurer que les professionnels de la santé tanzaniens étaient bien formés et bien outillés. En effet, depuis cinq ans, le Québec a formé bon nombre de dentistes et d’optométristes outremer, dont en Tanzanie, par le biais d’une entente avec Affaires mondiales Canada.

Anecdote

Fait à noter, depuis juin 2019, la Tanzanie est le 34e pays africain à bannir les sacs jetables à usage unique. Or, les lunettes que transportaient les délégués étaient transportées dans des sacs de style « Ziplocs ».

L’opticien explique : « Nous avons dû obtenir des autorisations du gouvernement pour nous permettre de faire entrer ces montures en temps et lieu ». Les voyageurs ont ainsi pu continuer leur mission sans problème.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des