« Un mentor qui m'a aidé dans ma campagne » — Alexandre Cloutier

« Un mentor qui m'a aidé dans ma campagne » — Alexandre Cloutier

Au cours de la dernière année

RÉACTION. Alexandre Cloutier, député de Lac-St-Jean et candidat à la chefferie du Parti Québécois, a eu le privilège de s’entretenir pendant plusieurs heures avec Jacques Parizeau pour confronter ses idées d’indépendance avec celles de l’ex-premier ministre et responsable du référendum de 1995.

« Non, officiellement, je ne l’ai jamais côtoyé. Cependant, cette dernière année, il a fait partie de mes contacts privilégiés alors que je l’ai consulté sur les grands enjeux dont l’indépendance du Québec. À ce chapitre, c’est un mentor sur la nécessité de définir et de partager le projet d’indépendance », lance Alexandre Cloutier.

À quelques occasions, le jeune député de Lac-St-Jean s’est retrouvé à la résidence de Jacques Parizeau où il a eu de longs échanges sur les grands enjeux du Québec, dont l’indépendance, la taxe sur le capital, les investissements, etc…;

« Au départ, c’était un homme impressionnant avec une vivacité d’esprit remarquable qui aimait aller dans les choses concrètes. On sentait le vieillissement physique de son corps, mais on l’oubliait vite, car il était tellement vif d’esprit. Pour moi, la dernière année, c’était important que je consulte les anciens. J’ai rencontré tous les anciens premiers ministres, je leur ai tous parlés. Avec Monsieur Parizeau, on a passé de longues heures à discuter de son engagement pour le Québec. Il a été une source d’inspiration pour moi », de conclure Alexandre Cloutier.

Partager cet article