Un projet sur la maltraitance des aînés est récompensé

Un projet sur la maltraitance des aînés est récompensé

Jacinthe Tremblay

PRIX. Pour son projet «Échec à la maltraitance chez les aînés», l’AQDR-Alma a remporté le prix Yvette Brunet qui constitue la reconnaissance d’une réalisation ou d’un engagement exemplaire dans la promotion et la défense des droits des personnes aînées, lors de l’assemblée générale de l’organisation, au début du mois.

Lucie Harvey s’est dite profondément fière de cette récompense. «Ce prix est remis chaque année et le jury a choisi notre projet parmi les 4 soumis. C’est un sujet encore tabou mais réel», a soutenu Lucie Harvey, ajoutant que le projet avait un aspect terrain très important. Des petites scènes mettant en scène différentes situations dans lesquelles on aperçoit de la maltraitance physique ou mentale, sont en effet présentées devant des groupes. Des discussions sont par la suite organisées. Le projet vise avant tout les étudiants de secondaire et en deuxième lieu les adultes.

L’activité permet aux participants de mettre des images sur des mots (ou des maux) sur les formes de maltraitance et la manière dont elle se manifeste, d’en dégager les causes et des pistes de solution, de savoir qu’il existe des ressources», ajoute Lucie Harvey.

Plus de 600 personnes ont visionné les scènes dont des finissants en techniques de soins infirmiers ou finissants en techniques policières, des gens qui auront à convoité des personnes âgées dans l’exercice de leur fonction.

«Ça leur montre à être vigilant et s’apercevoir si des abus ont lieu. De la maltraitance, il y a en a partout.»

Suite

Le comité AQDR-Alma aimerait poursuivre la présentation de ce projet. Les budgets disponibles détermineront de la faisabilité de ce souhait. L’exporter est aussi dans leur idée.

C’est la troisième fois que l’organisation reçoit ce prix.

Poster un Commentaire

avatar