Un règlement met fin à une longue saga judiciaire du Zellers d'Alma

Une entente intervenue entre la CSN et la compagnie Zellers met un terme à une longue saga judiciaire entamée il y a 16 ans. Réunis en assemblée générale, les membres du syndicat ont adopté à 96 % l’entente intervenue entre leurs représentants et la compagnie.

Une entente de confidentialité lie les deux parties quant aux termes du règlement : « C’est un règlement satisfaisant pour la CSN et pour l’ensemble des membres du syndicat, tel que le démontre le vote démocratique qui a eu lieu ce soir, indique Serge Fournier, président de la Fédération du commerce de la CSN. Jamais, au cours des seize années de cette lutte, les travailleuses et les travailleurs du Zellers d’Alma n’ont baissé les bras. Il faut saluer leur courage ! »

« La CSN a déployé tous les efforts pour faire reconnaître le droit au travail de ces quelque 60 salariés, en majorité des femmes, rappelle Serge Fournier. Nous sommes allés jusqu’en Cour d’appel pour défendre leurs droits contre Zellers, qui voulait tout simplement les priver de leur emploi et de leur syndicat en pensant pouvoir fermer un magasin pour le rouvrir à quelques coins de rue. À plusieurs reprises, les tribunaux nous ont donné raison. Espérons aujourd’hui que les employeurs prendront bonne note et y penseront deux fois avant d’agir de la sorte ».

Rappel des faits

À la suite de l’ouverture en 1995 d’un nouveau magasin au Carrefour d’Alma, la compagnie Zellers ferme celui des Galeries Lac Saint-Jean, dont le personnel est syndiqué. Le syndicat CSN demande alors le transfert de son accréditation et, le 5 octobre 2000, la Commission des relations du travail lui donne raison. À plusieurs reprises, la compagnie Zellers en a appelé des différentes décisions qui donnaient raison au syndicat, affilié à la Fédération du commerce de la CSN.

Partager cet article