Une collaboration avec l’Académie Esports du Canada

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Une collaboration avec l’Académie Esports du Canada
L’Académie Esports du Canada, à Montréal, offrira gratuitement les services de l’application Perform+ à ses élèves. (Photo : courtoisie)

L’application web d’entrainement personnalisé Perform+, développée à Alma, a conclu une entente de partenariat avec l’Académie Esports du Canada, située à Montréal.

Les esports, ou sports électroniques, font références au jeux video de compétition et de performance, seul ou en équipe.

L’entente permettra aux élèves de l’Académie d’avoir accès à un programme d’entrainement 100 % personnalisé, grâce à un questionnaire et un algorithme qui cible les besoins du jeune.

« Ça lui crée un programme d’entrainement pour demeurer actif entre ses sessions de jeu. Nous avons en plus une nouvelle section d’ergonomie, qui est accessible pour les élèves. Ainsi, ça aide le jeune dans ce cas à bien ajuster leur environnement de jeu pour réduire les risques de blessures. Un équipement haut de gamme ne vaut rien s’il n’est pas ajusté correctement », explique le kinésiologue et propriétaire de Perform+, Jonathan Harvey.

L’entente de partenariat est d’ailleurs venue d’elle-même, ajoute-t-il, puisqu’après quelques conférences auprès de ces étudiants, il allait de soi que les deux parties continuent de travailler ensemble.

L’entente est d’ailleurs d’une durée indéfinie. Les jeunes ont accès à l’application depuis leur entrée en classe en janvier et l’objectif est que ça perdure d’année en année.

Virage

Il s’agit d’un virage pour l’entreprise almatoise de se tourner vers un partenariat comme celui-ci.

« On se fiait beaucoup avant aux ventes uniques, que ce soit, monsieur et madame Tout-le-monde à la maison qui achètent des services sur notre application. Maintenant, on souhaite s’entendre avec plusieurs autres entreprises et écoles. C’est l’objectif dans les prochaines années. »

En tant que natif et habitant de la région, Jonathan Harvey ne cache pas son intérêt de conclure des ententes avec des organisations du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il pense notamment aux autres programmes Esports qui se donnent ici.

« Si l’Académie du Canada a senti le besoin de bonifier leur offre en faisant un partenariat avec nous, je pense que tous les programmes de Esports peuvent avoir quelque chose à tirer de notre application. »

 

Partager cet article