Une Dame âgée décède: leur voiture emboutie par un camion lourd

Une Dame âgée décède: leur voiture emboutie par un camion lourd

ACCIDENT. Une mauvaise interprétation des feux lumineux pourrait être à l’origine du grave accident mortel survenu en fin d’avant-midi, à Alma, au coin du Boulevard Maurice-Paradis et de la Route du Lac Ouest. Une Dame âgée, passagère du véhicule, est décédée alors que le conducteur a été conduit à l’hôpital d’Alma, souffrant de graves blessures.

Il était environ 11 h 20 quand la petite voiture rouge s’est présentée, direction Sud, sur le Boulevard Maurice-Paradis avec l’intention de tourner à gauche sur la Route du Lac-Ouest.

Les feux lumineux indiquant que l’on pouvait continuer tout droit étaient bel et bien Verts. Cependant, le feu lumineux sur le poteau central donnant les indications pour tourner à gauche était Rouge.

Le conducteur aurait peut-être confondu le sens du signal et il s’est engagé.

Le camion-lourd qui arrivait en sens inverse, du Sud vers le Nord, disposait lui aussi de sa lumière Verte pour continuer tout droit.

Il n’a pas pu éviter la petite voiture qui s’était déjà engagée et il l’a percuté de plein fouet du côté passager, la traînant sur près de 100 mètres avant de s’immobiliser.

« Les policiers ont déjà visionné la vidéo du camion et l’on voit distinctement la petite voiture rouge ralentir et s’engager pour tourner à gauche », souligne le Sergent Jean Tremblay, agent d’information au Service des communications avec les médias à la Sûreté du Québec.

Intervention

Rapidement dépêchés sur les lieux, trois ambulances et le service des incendies de Ville d’Alma, incluant le camion avec les pinces de désincarcération, ont tout mis en œuvre pour secourir les blessés.

Le conducteur a été extirpé de l’habitacle. On a stabilisé son état et il a immédiatement été conduit à l’hôpital d’Alma.

On s’est ensuite occupé de la femme. Le lourd camion a reculé de quelques mètres pour permettre aux sauveteurs d’intervenir.

Il a fallu de longues minutes pour sécuriser les lieux et découper à l’aide des puissantes pinces de désincarcération les portières du côté passager afin de pouvoir sortir la Dame.

Pendant cette délicate opération, des pompiers tenaient des grands draps de plastique pour masquer la vue aux dizaines de curieux arrêtés sur le terrain de la ferme voisine à l’intersection.

Le corps de la Dame a été placé sur une civière et transféré dans l’ambulance qui attendait.

Partager cet article