Une histoire qui se termine bien à Saint-Gédéon

Par Laurie Fortin
Une histoire qui se termine bien à Saint-Gédéon

PEUR. L’expression « Avoir plus de peur que de mal » a pris tout son sens aujourd’hui alors qu’une dame croyant que sa fille ait été approchée par des ravisseurs a appris que ce n’était pas du tout le cas.

Rapellons d’abord que sa fille et son amie étaient en vélo ce week-end quand un homme et une femme en voiture de couleur bleue leur ont demandé si elles voulaient voir leur chien.

Finalement, l’homme et la femme cherchaient plutôt leur chien. Ils se sont rendus chez la citoyenne de Saint-Gédéon pour lui expliquer la situation.

«Depuis ce matin, j’étais en paranoïa à savoir si mes enfants feraient encore du vélo. On explique à nos enfants les histoires

de voitures et d’étrangers qui les abordent avec des chiens, etc. C’est certain que les parents paniquent quand les enfants arrivent en pleurs à la maison», a confié la maman sur son mur facebook, heureuse que le tout se soit bien terminé.

Partager cet article