Une inauguration officielle a eu lieu en 1968

Une inauguration officielle a eu lieu en 1968

ÉCONOMIE. L’idée de relier les régions de la Mauricie et du Lac-Saint-Jean ne date pas d’hier. Pendant de nombreuses années, des mouvements de pression se sont exercés sur les autorités du gouvernement du Québec pour que l’argent soit investi pour la construction d’une telle infrastructure.

Dans une édition du journal L’Étoile du Lac de l’année 1954, on fait en effet mention que le tracé de la route La Tuque reliant le comté de Roberval fut commencé le 20 juin 1874, alors qu’une résolution historique était élaborée par le conseil de la paroisse de Roberval. À cette époque, on parlait déjà de l’urgence d’obtenir un tel débouché.

C’est cependant au début des années 50 que les demandes d’un débouché carrossable entre les régions de la Mauricie et le Lac-Saint-Jean se font de plus en plus insistantes. Les chambres de commerce de la Mauricie, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les gens d’affaires et les responsables des organismes touristiques de chacune des régions réclament du premier ministre de l’époque, Maurice Duplessis, des actions concrètes. Ce dernier répète en effet à qui veut l’entendre que «les routes sont aussi essentielles à la vie économique d’une province ou d’un pays, que les artères et les veines au corps humain».

Dates importantes

En 1957, les compagnies forestières Consolidated Paper et International Paper s’impliquent financièrement dans le projet de construction de la route. À une certaine époque, on mentionne que les voyageurs doivent se procurer un permis de circulation en forêt au coût 1,30 $ pour emprunter le sentier carrossable.

En 1962, le ministre de la Voirie, Rock Renaud fait mention que son budget ne lui permettrait pas de parachever cette année la route La Tuque-Roberval.

En 1965, le maire de la municipalité de Lac-Bouchette, Guy Desbiens, demande au ministère de la Voirie que la construction du nouveau tracé se fasse à l’extérieur du village.

Finalement, les journaux annoncent que l’inauguration officielle de la route La Tuque et Roberval se fera le 16 juin 1968. Une invitation est alors envoyée au premier ministre du Québec, Daniel Jonhson. Quelque 500 invités assisteront à la cérémonie.—

Partager cet article