Une toute nouvelle cour pour l’école Saint-Joseph

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Une toute nouvelle cour pour l’école Saint-Joseph
C'est aujourd'hui le 18 novembre qu'avait lieu l'inauguration officielle de la nouvelle cour de l'école Saint-Joseph d'Alma. (Photo : Trium Médias - Yohann Harvey Simard)

Alma – Les élèves de l’école Saint-Joseph d’Alma ont de quoi se réjouir, eux qui peuvent maintenant profiter d’une toute nouvelle cour dont l’inauguration officielle avait lieu aujourd’hui. Des investissements de 505 000$ ont permis d’agrandir et de réaménager d’un bout à l’autre leur précieux espace de jeu.

Les travaux, qui se sont échelonnés de la mi-juillet à la fin d’octobre, comprennent notamment l’ajout de deux terrains de soccer, d’espaces verts et d’îlots de verdure.

Les paniers de basketball ont quant à eux tous été remplacés alors que trois terrains de mini-hockey et quatre terrains de 4 coins se sont ajoutés aux infrastructures sportives extérieures.

Une toute nouvelle piste d’athlétisme circulaire, pour littéralement couronner le tout, a également été aménagée dans la cour arrière de l’école. « À la toute fin, quand on a tracé les lignes sur la piste, c’est comme si les enfants venaient de réaliser qu’ils pouvaient courir dessus et l’utiliser pour plein d’autres jeux. C’était vraiment beau à voir », commente Joanne Landry, directrice de l’école Saint-Joseph.

Précisons également que les nombreux nouveaux aménagements ont pu être réalisés grâce à l’acquisition de terrains adjacents à l’école Saint-Joseph servant auparavant de stationnements. Les modules de jeu d’un parc avoisinant ont ainsi pu être déplacés et intégrés à la cour de l’école, qui a pratiquement doublé de superficie depuis les travaux.

La Ville d’Alma a pu contribuer au projet à hauteur de 75 000$ grâce au Fonds régions et ruralité, en plus des 25 000$ prélevés à même son budget.

Phases 2 et 3 

À peine ces importants travaux sont-ils terminés que la direction de l’école planifie déjà deux autres phases subséquentes. « Il y a encore beaucoup de belles idées sur la table », indique à ce titre Joanne Landry

En effet, une deuxième phase estimée à 100 000$ doit permettre la plantation de plusieurs arbres et d’arbustes au sein des nouveaux espaces verts et des plates-bandes. Toujours en attente d’approbation, le projet vise également la construction d’un entrepôt pour le matériel extérieur et l’aménagement d’un parcours psychomoteur, un parcours à obstacles en quelque sorte.

L’une des portions de terrain gagnées pourrait pour sa part être utilisé lors d’une troisième phase, dont il est encore trop tôt pour en révéler les détails. Pour l’heure, il est entre autres question d’une potentielle association avec le Grand défi Pierre Lavoie.

Partager cet article