Une trousse d’information explique les droits de passage sur les terres privées

Une trousse d’information explique les droits de passage sur les terres privées

Le ministre des Transports et député de Jonquière

Profitant de la saison de motoneige qui bat son plein pour présenter, le ministère des Transports lance une trousse d’information sur les droits de passage des véhicules hors route (VHR) sur les terres privées.

C’est le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, et député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, en présence des députés Jean-Marie Claveau et Denis Trottier, ainsi que des représentants de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et de la Fédération Québécoise des Clubs Quads, qui en a fait le lancement ce dimanche, tout en rappelant les grandes règles de sécurité à suivre dans la pratique de la motoneige et du quad.

Composée de quatre fascicules, cette trousse d’information a été conçue par le ministère des Transports avec la collaboration de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, de la Fédération Québécoise des Clubs Quads, de la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec, de la Conférence régionale des élus de la Mauricie et de la Sûreté du Québec.

Elle a pour but de soutenir l’action des clubs de motoneigistes, de quads et de leurs bénévoles afin de sensibiliser les propriétaires de terres privées à l’importance des droits de passage des véhicules hors route, de les informer et de les sécuriser quant à leurs droits et leurs recours.

« La collaboration des propriétaires de terres privées est primordiale afin d’assurer la pérennité et le développement des activités de VHR sur des réseaux de sentiers de motoneige et de quad sécuritaires. J’ai la conviction que cette trousse contribuera à simplifier cette collaboration entre les partenaires, en outillant les bénévoles dans leur démarche et en offrant une information juste aux propriétaires qui accordent le droit de passage sur leur terre », souligne le ministre Gaudreault.

Partager cet article