Usine Alma: RTA dépose des offres globales au syndicat

La négociation pour le renouvellement de la convention collective à l’Usine Alma de Rio Tinto Alcan prend une autre tournure. Lundi, en fin de journée, la direction de l’usine a déposé des offres globales de règlement aux représentants des employés des accréditations horaire, bureau et du Centre de réfection des cuves. À cet effet, un bulletin interne a été diffusé à tous les employés en fin de soirée.

« Nous avons expressément demandé au syndicat de vous présenter l’ensemble de ces offres globales le plus rapidement possible afin que vous puissiez vous prononcer et que nous puissions conclure les négociations. Cette démarche devrait, selon nous, permettre de finaliser un règlement de ce dossier avant la période des Fêtes. Respecter l’échéance du 31 décembre pour le renouvellement des conventions collectives doit être une priorité pour tous et chacun d’entre nous », souligne Carol Nepton, directeur de l’usine, dans ce bulletin.

Le bulletin mentionne qu’après 10 semaines de discussions et plus de 45 rencontres entre les parties, RTA croit que le moment est venu d’amorcer le processus de finalisation des négociations en vue du renouvellement des conventions collectives.

« La direction de l’usine a déposé aujourd’hui des offres globales de règlement à chacune des tables de négociation pour les accréditations Horaire, Bureau et CRC. Les offres globales qui ont été déposées sont comparables aux conditions qui se retrouvent dans les conventions collectives de la vingtaine d’accréditations qui sont en place dans les usines de Rio Tinto Alcan au Québec. Elles tiennent aussi compte des spécificités des accréditations de l’Usine Alma. Ces offres assurent des conditions de travail avantageusement comparables à nos employés tout en permettant la flexibilité nécessaire au maintien de notre compétitivité et à l’avenir de l’Usine Alma », soutient le directeur Nepton.

Ce dernier rappelle notamment qu’à compter de janvier 2012, l’Usine Alma devra se concentrer sur les défis que les employés et la direction devront relever ensemble pour assurer l’avenir commun de l’usine.

« Nous souhaitons conclure une entente satisfaisante sur la base des offres globales déposées », de conclure Carol Nepton.

Réagissant à cette annonce, Marc Maltais, président du Syndicat des travailleurs de l’usine Alma a souligné qu’il s’agissait d’offres globales mais non d’offres finales et que son syndicat entend obtenir un renouvellement négocié des conventions collectives d’ici l’échéance du 31 décembre prochain.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article