Véhicules électriques: de plus en plus partie du paysage

Denis Hudon
Véhicules électriques: de plus en plus partie du paysage
Les bornes de recharge pour les véhicules électriques font de plus en plus partie du paysage. (Photo : courtoisie)

Depuis quelques années, les véhicules électriques font de plus en plus partie du paysage. Chaque année, des bornes de recharge s’ajoutent sur le parcours du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Par contre, les ventes d’automobiles électriques grimpent moins rapidement que la moyenne provinciale.

Si la hausse des ventes de véhicules électriques varie de 15 à 20 % par année au Québec, elle est plutôt de l’ordre de 8 % à 9 % dans la région.

« Par rapport à l’ensemble de la province, le Saguenay-Lac-Saint-Jean est en queue de peloton pour l’achat de voitures électriques. Mais pour le nombre de bornes de recharge, on fait meilleure figure », dit Claude Gauthier, directeur régional de l’Association des véhicules électriques du Québec pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La région compte actuellement sur son territoire quelque 115 bornes de recharge pour véhicules électriques. Cela inclut les bornes de recharge à courant continu (BRCC) et les bornes de type 240V. Pour la prochaine année, Claude Gauthier s’attend à ce que s’ajoutent entre 10 et 20 bornes électriques, ce qui selon lui serait une croissance raisonnable.

Au 19 octobre dernier, la région comptait 28 bornes BRCC, donc à rechargement rapide, et 69 bornes de 240V, pour un total des 97 bornes. C’est plus que des régions comme l’Outaouais (87), l’Abitibi-Témiscamingue (44), le Bas-Saint-Laurent (72) ou encore la Côte-Nord (49), le Centre-du-Québec (79) et la Gaspésie-Îles-de-la-Madelaine (41).

« Pour la quantité de véhicules électriques qu’on a dans la région, c’est un nombre que je qualifierais de correct. On retrouve 13 bornes BRCC autour du Lac-Saint-Jean et 18 au Saguenay ».

Se mettre à la page

Ce que constate aussi le directeur régional, c’est que de plus en plus de commerces, notamment les restaurants et les hôtels, ont déjà des bornes 240V pour accommoder la clientèle et d’autres emboîtent le pas. Même les campings commencent à prendre la pleine mesure du phénomène de la clientèle qui voyage en véhicules électriques.

« On voit de plus en plus de bornes, même dans les plus petites municipalités ». Claude Gauthier cite l’exemple de Notre-Dame-de-Lorette ou encore Saint-Eugène-d’Argentenay.

Sur le site Web de l’AVEQ, on fait état de 6 807 bornes au Québec et de 645 bornes rapides BRCC ainsi que de 163 superchargeurs Tesla.

Le Québec compte un peu plus de 121 000 voitures électriques et l’objectif est d’atteindre les 600 000 voitures électriques et plus d’ici à cinq ans.

Partager cet article