Ville d'Alma demande au MTQ la levée de l'interdiction

Ville d'Alma demande au MTQ la levée de l'interdiction
L'objectif de Ville d'Alma est d'inciter tous les camionneurs <a utiliser la voie de contournement.

CIRCULATION. Ville d’Alma demande officiellement au ministère des Transports du Québec de lever l’interdiction de la circulation du transport lourd sur la Route du Lac Ouest, entre le boulevard St-Jude et le boulevard Maurice-Paradis. On veut ainsi permettre aux camions de circuler dans ce secteur qui relie notamment le parc industriel Sud et les entreprises qui s’y trouvent.

Le MTQ est responsable de la circulation sur l’Avenue du Pont et sur la Route du Lac Ouest.

Ville d’Alma a pour sa part construit la voie de contournement afin de désengorger l’Avenue du Pont du trafic lourd.

Cependant, il subsiste un sérieux problème alors que sur le boulevard St-Jude, on retrouve de plus en plus d’entreprises commerciales dont la laiterie Nutrinor.

Or, il existe une aberration en ce sens ou le camionnage lourd en provenance des entreprises du secteur ne peuvent circuler vers la voie de contournement car le MTQ leur interdit de circuler sur la portion de la Route du Lac Ouest reliant le boulevard St-Jude au boulevard Maurice-Paradis.

Ce changement de réglementation solutionnerait en grande partie la problématique du secteur.

Signalisation

D’autre part, Ville d’Alma demande également au MTQ de revoir le mode de signalisation sur l’Avenue du Pont afin de rendre plus visibles les affiches qui interdisent aux camions lourds d’emprunter les voies secondaires comme le boulevard St-Luc, le boulevard Auger (Est et Ouest) de même que la rue Melançon.

« De nombreux camionneurs circulant sur l’avenue du Pont utilisent ces rues malgré cette interdiction en raison d’une signalisation déficiente puisqu’elle est située en retrait sur ces rues », souligne le maire Marc Asselin.

L’objectif de la ville est d’améliorer la signalisation routière afin d’aviser les camionneurs directement sur l’Avenue du Pont que de nombreuses artères sont interdites à la circulation lourde de transit.

L’ensemble de la voie de contournement a été mise en service en novembre 2010 et Ville d’Alma veut opérer des modifications et changements de signalisation à différents endroits afin de forcer la main aux camionneurs pour qu’ils empruntent cette voie de contournement, tel que planifiée par la Ville et érigée au coût de quelque 14 millions $.

Partager cet article