Ville d'Alma prévoit dépenser quelque 25 269 500 $ en 2016

Ville d'Alma prévoit dépenser quelque 25 269 500 $ en 2016

La construction du Centre multisports

INVESTISSEMENTS. En rapport avec l’adoption du budget 2016, les élus de Ville d’Alma ont également voté le programme triennal d’immobilisation 2016, 2017, 2018. Notamment, pour l’année 2016, la ville prévoit dépenser 25 269 500 $.

Au total pour les trois années à venir, Alma envisage immobiliser quelque 56 117 500 $ dans le cadre de différents projets. Dans le temps, ces dépenses ne se matérialiseront sans doute pas totalement, mais il s’agit d’une projection basée sur les besoins et développements à venir.

Pour 2016

Cependant, pour l’année 2016, les projets retenus devraient notamment se réaliser en presque totalité au cours des 12 prochains mois, totalisant des engagements financiers de quelque 25 269 500 $.

Déjà, dans le dépôt du budget, lundi dernier, le conseil a signifié clairement qu’une somme de 5,6 millions $ était déjà directement assurée pour financer en partie des immobilisations.

Certains autres projets se réaliseront en ayant recours à des emprunts ou via l’aide de subventions.

Sur le montant global envisagé, on retrouve au départ la réalisation du nouveau Centre multisports, ce que l’on peut appeler la phase IV de la modernisation du Centre Mario-Tremblay.

La dépense prévue est de l’ordre de quelque 11 653 000 $

Il faut cependant préciser, tel que le prévoit la Loi des cités et villes, Alma doit emprunter le montant total, duquel seront déduites les subventions qui seront versées ultérieurement.

Notamment, le montant total du projet est de l’ordre de 12 571 334 $.

La contribution de Québec sera de 4 468 414 $ de même qu’un autre montant de 1 817 253 $ du fédéral, provenant de la taxe sur l’essence, Volet 4, ce qui représente des aides de 6 285 667 $.

Ville d’Alma injectera le même montant, soit 4 285 667 $, payé comptant sur trois ans et un emprunt réel de 2 M $.

À cet effet, une révision des projets réalisés en 2015 a démontré que plusieurs d’entre eux avaient coûté moins cher que ce qui avait été prévu. Ainsi, une somme de 280 154 $ a été récupérée. On a donc constitué une réserve du même montant qui a été transférée au fonds de dépenses en immobilisation pour financer en partie les travaux de construction de ce centre multisports.

« De la façon dont ça va, on n’aura pas un gros emprunt à faire pour le réaliser », a notamment promis le maire Marc Asselin.

Les autres projets retenus au plan triennal 2016 concernent différents secteurs de la ville, allant du renouvellement d’équipements roulants, en passant par l’amélioration des rues ou encore, le déplacement du quai pour le bateau croisière La Tournée.

Partager cet article