Ville d’Alma s’en tire avec un autre surplus de 4 023 763 $

Ville d’Alma s’en tire avec un autre surplus de 4 023 763 $
Yves Thériault, directeur des finances et trésorier en compagnie de Jean-François Leblanc de la firme Deloitte, pour la présentation du rapport financier 2017. (Photo : TRIUM MÉDIAS - France Paradis)

Fidèle à la tradition instaurée depuis le début des années 2000, Ville d’Alma termine l’année financière 2017 avec un excédent de fonctionnement à des fins fiscales de 4 023 763 $ sur un budget global de 64,7 M $.
Ce lundi, la firme de vérificateurs Deloitte déposait le rapport financier 2017 de Ville d’Alma, tel que le prévoit la Loi.
Ce document passe au peigne fin l’ensemble de l’administration municipale de la dernière année et comporte une multitude de chiffres, dont ce surplus de l’exercice qui demeure la preuve d’une saine gestion. Cet excédent représente 6,2 % du budget d’opération, ce qui cadre parfaitement avec les normes comptables.
Le maire Marc Asselin attribue notamment cette performance à une rigueur budgétaire et les efforts soutenus des dernières années. Notamment, on parle d’économies importantes de l’ordre de 842 000 $ découlant directement de l’amélioration des procédés et des méthodes de travail.
Le maire se réjouit également de la diminution de la dette municipale qui se situait à 21 766 867 $ au 31 décembre dernier.
Ce service de la dette représente 3,7 % du budget global de la municipalité, soit environ 0,07 $ par dollar perçu en taxation.
Une large partie du surplus de 2017 sera affecté à différents projets qui seront payés comptant en 2018.

Partager cet article