Ville d’Alma : Un surplus budgétaire de 5,8 M$ en 2020

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Ville d’Alma : Un surplus budgétaire de 5,8 M$ en 2020
Le maire d'Alma, Marc Asselin. (Photo : Archives Trium Médias - Julien B. Gauthier)

La ville d’Alma annonce un surplus de 5 785 756 $ pour 2020, sur un budget de 69,8 M$. Les conseillers ont présenté ces chiffres lors du dépôt de son rapport financier 2020, ce soir en séance du conseil municipal.

La ville note que la pandémie de la COVID-19 a eu des impacts importants sur la façon dont le budget a été utilisé. Ainsi, les résultats ont été bien différents que ceux anticipés.

Ce surplus est surtout attribuable au secteur du Service des loisirs et de la culture, dont le gouvernement du Québec avait apporté d’importants transferts de fonds afin de soutenir les municipalités du Québec.

« Je suis fier de constater que notre ville maintient encore une fois la situation satisfaisante dans laquelle elle se trouve depuis bon nombre d’années. Cela s’explique par une judicieuse planification de la part du conseil municipal et une synergie avec les administrateurs et fonctionnaires municipaux dans tout le processus d’élaboration et de suivi budgétaire et dans la planification des projets du plan triennal d’immobilisations », a mentionné le maire d’Alma, Marc Asselin.

Faits saillants

Parmi ses revenus, la ville d’Alma a notamment pu compter sur l’aide du gouvernement du Québec, totalisant 1 773 750 $, visant à atténuer les impacts budgétaires liés à la pandémie. Même si ce montant visait aussi l’année 2021, il a été comptabilisé dans sa totalité en 2020.

Les taxes foncières ont également généré des revenus de 45 398 952 $, qui ont permis de dégager un excédant de 354 540 $ par rapport au budget. Les droits de mutation immobilière ont quant à eux permis d’engranger un surplus de 722 584 $.

Ville d’Alma note également la vente du terrain de la Colonie Richelieu à la ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, qui a permis d’accumuler un revenu de 150 000 $. Le réseau électrique municipal a également permis de dégager 270 000 $.

La municipalité note en outre des économies de plus de 528 000 $ au niveau de l’administration générale.

Le solde de la dette a quant à lui diminué de 544 000 $. Au 31 décembre 2020, il était de 18 532 595 $, soit 601 $ par contribuable.

Les élus ont l’intention d’utiliser ce surplus pour financer le projet d’amélioration de la Pointe-des-Américains, l’asphaltage, le nouveau club de curling, l’aménagement de la Petite Décharge et divers projets ponctuels.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires