Voie de contournement d'Isle-Maligne: enfin !

Voie de contournement d'Isle-Maligne: enfin !

Enfin ! C’est le mot que l’on retrouvait sur toutes les lèves au moment où le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, a confirmé la volonté ferme de son gouvernement d’aller de l’avant dans la réalisation de la voie de contournement du quartier Isle-Maligne et Delisle. À cet effet, une somme de quelque 2,8 $ est présentement gelée dans le budget 2013-2015 pour la réalisation des plans et devis et les acquisitions de terrains. Dans le budget de 2015-2017, le ministre Sylvain Gaudreault entend faire inscrire la dépense de plus de 40 M $ qui sera nécessaire à la réalisation de cette route de quelque 4,8 kilomètres. Les travaux débuteraient alors en 2016 et l’on pourrait y rouler en 2019.

C’est l’essence d’un point de presse tenu en fin d’avant-midi, à la Maison des Bâtisseurs, à Alma, en présence du député/ministre Alexandre Cloutier et du maire de Ville d’Alma, Marc Asselin qui affichaient tous deux un large sourire.

Prenant soin de bien critiquer les Libéraux de l’ancien gouvernement qui faisaient des annonces sans pour autant réserver l’argent, Sylvain Gaudreault a répété plus d’une fois qu’en tant que ministre « responsable », il s’était assuré que l’argent était bel et bien là pour aller de l’avant.

« L’argent est serré dans un bas de laine caché dans le troisième tiroir de mon bureau de ministre », a-t-il illustré pour bien faire comprendre que l’annonce d’aujourd’hui est le signal clair que le MTQ va de l’avant avec ce projet attendu depuis plus de 35 ans par les gens du quartier d’Isle-Maligne. En fait, les premiers mouvements de pression dans le dossier remontent à 1976 et depuis ce temps, le Comité de citoyens d’Isle-Maligne n’a jamais lâché prise. D’ailleurs, Alexandre Cloutier a tenu à féliciter pour leur ténacité les Ludger Côté et Marc Lamirande pour tout le travail effectué dans le dossier jusqu’à l’annonce d’aujourd’hui.

Pour 2013-2015, le ministère des Transports prévoit des investissements estimés entre 2,5 M $ et 3 M $, principalement pour des activités préparatoires et pour amorcer les acquisitions.

À ce sujet des acquisitions, le ministre Gaudreault souhaite que les choses puissent se faire de gré à gré. Cependant, il n’exclut pas l’expropriation de certains terrains, si besoin est.

Rappelons que jusqu’à présent, le projet a reçu une orientation favorable du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, alors que la Commission de protection du territoire agricole du Québec a donné son autorisation pour la poursuite du projet à l’été 2012.

L’avant-projet définitif est complété et les disponibilités budgétaires inscrites à la programmation 2013-2015 serviront à la préparation des plans et devis finaux.

« Je suis très heureux de réitérer mon désir d’aller de l’avant avec ce projet et de permettre l’avancement des étapes préparatoires qui assureront, le plus rapidement possible, le début des travaux », a lancé le ministre Sylvain Gaudreault.

Étant donné son coût, supérieur à 40 millions $, le projet de la voie de contournement d’Isle-Maligne est assujetti à la Politique-cadre sur la gouvernance des grands projets d’infrastructure publique. L’élaboration du dossier d’affaires débutera dès ce printemps et devrait se poursuivre jusqu’à l’hiver 2014.

« Ce projet est un incontournable au niveau de la sécurité et les résidents des quartiers Delisle et d’Isle-Maligne attendent depuis trop longtemps qu’un gouvernement démontre la volonté de le finaliser », a rappelé Sylvain Gaudreault.

De son côté, le député de Lac-Saint-Jean et ministre, Alexandre Cloutier, a exprimé sa très grande satisfaction de l’annonce d’investissements majeurs pour réaliser les étapes menant au début des travaux.

« Après 6 ans de travail acharné et de nombreuses interventions, je suis très heureux que nous soyons à la préparation des plans et devis finaux de la voie de contournement d’Isle-Maligne. En plus d’améliorer la sécurité et la qualité de vie des résidents du secteur, le projet assurera un lien routier efficient et stimulant pour l’économie de Lac-Saint-Jean-Est et ses environs », de lancer Alexandre Cloutier avec un large sourire.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article