Yves-François Blanchet en tournée au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Yves-François Blanchet en tournée au Saguenay-Lac-Saint-Jean
Les députés bloquistes Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard accompagnent Yves-François Blanchet lors de sa tournée régionale. (Photo : Courtoisie)

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet est de passage dans la région depuis lundi dans le cadre de sa tournée estivale Cet été, le Québec passe en zone bleue.

Il a débuté celle-ci à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, à la ferme du Clan Gagnon, afin de réclamer au gouvernement fédéral une meilleure protection des producteurs sous gestion de l’offre.

Selon lui, l’entreprise est emblématique pour deux enjeux : la mise en péril de parts de la gestion de l’offre dans la négociation d’ententes internationales et le transfert des entreprises agricoles aux membres d’une même famille.

« Le projet de loi C-208 a été adopté au parlement. Celui-ci facilite, par des mesures fiscales, la transmission des PME agricoles, à la famille plutôt qu’à des intérêts étrangers. Auparavant, un propriétaire d’entreprise agricole était avantagé s’il vendait à quelqu’un de l’extérieur plutôt qu’à ses propres enfants. Ça fait longtemps que l’UPA le demandait. C’est pourquoi on l’a appuyé », a-t-il expliqué en entrevue au journal Le Lac-St-Jean.

Ce projet de loi avait été déposé par le député conservateur Larry McGuire, et avait aussi été parrainé par Yves Perron, député bloquiste de Berthier—Maskinongé.

La formation politique souhaite aussi faire adopter le projet de loi C-216, qui a pour but d’empêcher le fédéral de mettre en jeu des parts de gestion de l’offre lors de la négociation d’ententes économiques internationales.

Celui-ci n’a pas encore été adopté. Le déclenchement d’élections en août, comme les rumeurs le supposent, rendrait caduque la proposition du Bloc Québécois.

« Il n’a pas encore été adopté en lecture finale, donc il faudrait que le gouvernement se réunisse à nouveau cet automne, sinon il faudra le ramener dans une autre législature », a fait savoir Yves-François Blanchet.

Élections

Selon le chef bloquiste, tout porte à croire que Justin Trudeau déclenchera des élections fédérales à la fin de l’été, au mois d’août, ce qu’il déplore par ailleurs.

« Un gouvernement minoritaire, ça fonctionne. Je dirais même que ça fonctionne mieux. Rien ne l’empêche de se rendre à un mandat quatre ans. Le parti au pouvoir doit seulement accepter et comprendre qu’il doit négocier et s’entendre avec les partis d’oppositions. C’est ça, la démocratie », a-t-il expliqué.

Tournée

Le chef du Bloc Québécois s’est rendu mardi matin à Labrecque et à Lamarche afin de visiter Les Camerises du lac ainsi que la Brasserie Walkyrie. 

Il se rendra également à Chicoutimi afin de rencontrer la mairesse de Saguenay, Josée Néron, et à La Baie, afin de procéder à la nomination de Julie Bouchard, qui sera candidate dans Chicoutimi-Le Fjord.

La syndicaliste et infirmière affrontera le conservateur et lieutenant du Québec d’Erin O’Toole, Richard Martel, aux prochaines élections fédérales.

Blanchet poursuivra sa tournée dans la région jusqu’à jeudi.

Partager cet article