Yves Lambert a encore le diable dans ses bottines !

Yves Lambert a encore le diable dans ses bottines !

SPECTACLES. En 40 ans de métier, Yves Lambert en a vu de toutes les couleurs. Ce ne sont surtout pas les soubresauts de Dame Nature qui vont l’impressionner et hier soir, sur la Scène Bell, il s’est moqué du mauvais temps pour mettre le diable dans la foule.

Malgré la température incertaine de la journée d’hier et le déluge qui se déversait sur Alma une heure avant le spectacle, Dame Nature a su faire une petite pause afin de permettre de fêter la Fête nationale.

La foule un peu éparse autour de 20 h 30 s’est rapidement rassemblée devant la scène face à un Yves Lambert et ses musiciens en grande forme et venus à Alma pour s’amuser et faire s’amuser les gens.

Les quelque 800 personnes ont bravé le froid n’ont certes pas regretté leur choix de se vêtir chaudement pour assister à la prestation de Lambert.

Chansons traditionnelles tirées du folklore québécois, avec son accordéon comme instrument central et ses « bombarde » pour accompagner le tout,

Avec son spectacle « LAMBERT DANS SES BOTTINES », la foule a donc eu droit à une prestation festive où le silence cédait sa place à l’entrain et la bonne humeur!

« Les Fous du Roi » sur la Scène du Belvédère

Ce mercredi 24 juin, le Centre-Ville d’Alma reçoit la troupe d’amuseurs de rue « Les Fous du Roi » pour venir fêter la Fête nationale en grand, de 10 h à 14 h, sur le Belvédère de la Terrasse des Cascades.

Le Centre-Ville d’Alma organise donc une fête familiale hors du commun, avec la troupe « Les Fous du Roi » et le kiosque d’Éveil au goût (Patro de Jonquière) qui viendront amuser petits et grands sur le Belvédère de la Terrasse des Cascades. De plus, un diner hot-dog sera offert sur place par D’Lys sur le Pouce.

D’abord fondée en mai 2008 sous la forme d’un organisme à but non lucratif (OBNL), la troupe « Les Fous du Roi » est un regroupement d’amuseurs publics, d’artistes de cirque et de la scène.

« Lorsque l’on voit la joie dans les yeux et le sourire de notre public, cela nous rappelle pourquoi nous faisons cette profession! », mentionne un membre de l’organisation.

Partager cet article