ZigZag Sport a fait ses preuves

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
ZigZag Sport a fait ses preuves
C’est avec le vent dans les voiles que les fondateurs de ZigZag Sport, Dominic Ménard, Alex Savard et Vincent Marquis, entament leur troisième année d’opération. (Photo : courtoisie)

Fondée il y a deux ans par les Almatois Alex Savard et Dominic Ménard et le Saguenéen Vincent Marquis, l’entreprise de production vidéo ZigZag Sport a su se créer une réputation solide sur la scène régionale.

Tantôt à des fins corporatives, tantôt à des fins événementielles, de nombreux  clients ont accordé leur confiance à ZigZag Sport, qui a maintenant une trentaine de contrats à son actif.

Plusieurs organisations reconnues, telles que Festivalma, La Traversée du Lac-Saint-Jean ou le Festival des Bières d’Alma, ont notamment confié à l’entreprise la réalisation de leur matériel promotionnel.

Mais surtout, ZigZag Sport s’est illustrée dans le monde du sport, qui demeure son domaine de prédilection.

Comme le rappelle Alex Savard, « notre but premier, c’est vraiment de donner de la visibilité aux athlètes. On veut créer du contenu avec le talent des athlètes québécois, les mettre de l’avant et être un tremplin pour eux. On veut montrer de quoi ils sont capables pour qu’ils puissent se faire connaître. »

À ce titre, il se réjouit d’avoir pu collaborer avec des athlètes comme la plongeuse de haute voltige Lysanne Richard, le planchiste Michael Foisy ou Charles Desrosiers, qui pratique quant à lui le Jiu-Jitsu brésilien. Au total, sept athlètes sont désormais ambassadeurs de l’entreprise.

En somme, les fondateurs de ZigZag Sport ont fait d’un vœu pieux une réalité : leur entreprise a le vent dans les voiles et jouit désormais d’une bonne crédibilité.

Soutien aux athlètes

La mission de ZigZag Sport consiste entre autres à donner une vitrine aux athlètes émergents, ce que l’entreprise se propose de faire par différents moyens.

« La première façon dont on commandite nos athlètes, c’est en leur offrant gratuitement la production d’une vidéo. Ça leur permet de se faire voir, de montrer ce dont ils sont capables, et d’ainsi se faire approcher par des commanditaires plus gros que nous. »

De plus, à chaque contrat corporatif ou événementiel, ZigZag Sport conservera un pourcentage de son cachet afin de le réinjecter sous forme de commandites pour ses athlètes.

Projets à venir

À l’aube de sa troisième année existence, ZigZag Sport se fixe différents objectifs, à commencer par l’augmentation du nombre d’athlètes qu’elle commandite.

« On veut vraiment pousser ce volet-là au maximum », affirme Alex Savard, précisant que l’entreprise souhaite également participer à l’organisation d’évènements sportifs dans différentes disciplines.

Enfin, ZigZag Sport envisage travailler à la réalisation d’une série télévisée mettant en vedette des athlètes québécois.

Partager cet article