Déjà la fin des activités d'été

Par Nancy Desgagne
Déjà la fin des activités d'été

Cet été, 535 jeunes ont participé au camp de jour de Ville d’Alma, soit une cinquantaine de plus que l’an dernier. Les activités du camp se termineront ce vendredi 8 août avec la présentation du spectacle annuel à la salle Michel Côté.

Le responsable du camp de jour, David Comeau, dresse un bilan positif de l’été 2014. « C’est la première année que nous avons dû refuser des gens. Les inscriptions se font faites plus tôt et en plus grande quantité. Habituellement, les gens qu’on doit refuser se sont inscrits à la dernière semaine, mais cette année, nous avions déjà une liste d’attente en juin. Nous avons donc engagé davantage de personnel pour libérer une partie de la liste », soutient-il.

Pour répondre à la demande grandissante, l’organisation a engagé l’équivalent de trois ressources à temps plein. En tout, le camp de jour de Ville d’Alma compte 65 employés, soit 35 moniteurs, 10 animateurs spécialisés et sept spécialistes. Les animateurs spécialisés s’occupent d’intégrer les 50 jeunes qui ont un handicap tandis que les spécialistes animent différentes activités.

Le groupe des 7-8 ans est le plus nombreux, suivi de celui des 6 ans. Il y a également un groupe de 17 apprentis moniteurs qui a connu une importante hausse de participation cet été. Le programme d’apprenti moniteur existe depuis 10 ans. Il s’adresse aux jeunes âgés de 14 et 15 ans. Ces derniers assistent les moniteurs dans leur tâche.

Le camp de jour d’Alma se déroulait au Centre Mario Tremblay. « C’était la première année que nous étions au Centre Mario Tremblay pendant les travaux de modernisation, mais tout s’est bien déroulé. Nous avions aussi une nouvelle équipe de chefs de camp et il n’y a pas eu de problématique. De plus, aucune activité n’a dû être annulée en raison du mauvais temps », mentionne David Comeau.

Préjugés

Selon David Comeau, peu de parents envoient leur enfant au camp de jour seulement pour les faire garder durant qu’ils travaillent. « La réputation du camp de jour d’Alma n’est plus à faire. Les parents veulent que leurs enfants passent un bel été. Il n’y a pas de télévision ni de jeu vidéo lors du camp. Nous proposons des activités qui font bouger les jeunes et qui stimulent leur imaginaire », affirme-t-il.

Les moniteurs, dont plusieurs étudient les sciences humaines, reviennent en moyenne pour 2 ou 3 étés. « Nous offrons de bonnes conditions de travail et nous reconnaissons leur expérience. C’est aussi une expérience de travail positive. Ils ont vraiment l’impression de vivre leur été », souligne David Comeau.

Spectacle

Le spectacle de fin d’année sera présenté le vendredi 8 août à 14 h 30 et à 19 h à la salle Michel Côté. « Tout en suivant la thématique du camp 2014 qui portait sur les contes, les jeunes vont représenter dans des numéros musicaux ce qu’ils ont vécu au camp de jour pendant l’été », raconte David Comeau. Les billets sont en vente au coût de 2 $ dans le hall du Centre Mario Tremblay.—N.D.

Partager cet article