Le Cercle des Fermières St-Pierre célèbre ses 50 ans

Le Cercle des Fermières St-Pierre célèbre ses 50 ans
Le comité organisateur de la Fête du 50e anniversaire du Cercle des Fermières Saint-Pierre était composé de Monique Fradette

Dimanche, à la Salle François Larochelle du Centre de villégiature de la Dam-en-Terre, plus de 80 personnes étaient réunies pour célébrer la création du Cercle des Fermières St-Pierre d’Alma. Une célébration de la parole était au menu des célébrations. La présidente régionale du mouvement des Cercles des Fermières, Denise Germain, le maire de la Ville d’Alma, Marc Asselin étaient de l’évènement.

C’est en 1963 que trois membres du Cercle des Fermières St-Joseph prennent l’initiative d’effectuer les démarches dans le but de créer un Cercle des Fermières dans le quartier St-Pierre de la Ville d’Alma. Le 7 février est marqué par l’ouverture d’un premier local sur la rue Sacré-Cœur. Lors de l’année de fondation, 38 femmes sont alors membres du Cercle des Fermières de St-Pierre.

Au fil des années, le mouvement a poursuivi sa croissance. Étant donné l’augmentation du membership, le premier local devenait trop exigu. Un premier déménagement dans une salle de l’école St-Pierre a été consenti par la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean.

En 1980, un autre déménagement s’est avéré nécessaire en raison de l’augmentation constante des membres. Le Cercle des Fermières St-Pierre occupe actuellement un local dans l’ancienne école Ste-Madeleine, située sur la rue Collard. La salle occupée par le mouvement compte une douzaine de métiers qui sont généralement tous utilisés par les membres.

«Notre principale activité est le tissage, mais les membres peuvent également faire de la broderie, réaliser des courtepointes et même des ceintures fléchées.

Les objectifs

L’un des objectifs des Cercles de fermières est de transmettre de génération en génération les différentes techniques afin de sauvegarder notre patrimoine. De plus en plus de jeunes adhèrent à notre mouvement et ces jeunes ont toutes une attitude très positive», souligne la présidente du Cercle des Fermières de St-Pierre, Vivianne McCarrick.

«Plusieurs activités sont mises sur pied au cours d’une année dans le but de faciliter l’intégration des nouvelles membres. La nouvelle membre reçoit une pochette de bienvenue et celle-ci est accompagnée par une marraine qui lui enseignera les rudiments du tissage. Cette façon de faire que nous avons développée est grandement appréciée», souligne Jasmine Tremblay, vice-présidente du cercle des Fermières de St-Pierre.

Le Cercle des Fermières de Saint-Pierre est grandement impliqué dans son milieu et ses membres participent régulièrement à des activités de soutien. Les dames de fermières ont collaboré notamment à la formation du Club de l’âge d’Or. Plusieurs causes sont soutenues de diverses façons par l’organisation soit l’ACWW, la Fondation OLO, la Maison de l’Âme, la Fondation Mira, la Passerelle, le Projet Haïti, la Maison Soli-Can et le CLSC par la confection de marionnettes aux doigts qui sont distribuées aux enfants qui se font vacciner.

«Après 50 ans de vie active, le Cercle des Fermières Saint-Pierre a su mener sa barque à bon port. Maintenant, en route ensemble pour atteindre nos 75 ans d’existence», de conclure la présidente, Vivianne McCarrick.

Partager cet article