Le Collège d'Alma agrandit son atelier d'ébénisterie

Le Collège d'Alma agrandit son atelier d'ébénisterie

Les élèves inscrits au programme Techniques de métiers d’art, option Ébénisterie artisanale, au Collège d’Alma, bénéficient maintenant de locaux complètement réaménagés mais surtout, agrandis de 2000 pieds carrés et de nouveaux équipements.

En conférence de presse mardi, la direction du collège a livré les détails de ce projet majeur qui représente le troisième agrandissement de ce département en 16 ans.

La formation en ébénisterie artisanale est accessible dans la région grâce à un protocole d’entente conclu avec le Cégep Limoilou et son Centre de formation et de consultation en métiers d’art. Le Collège d’Alma agit donc à titre d’école-atelier.

Tout découle d’une annonce faite en mai 2006 à l’effet que le collège pouvait disposer d’une aide de 200 000 $ de la part du ministère de l’Éducation pour l’achat de nouveaux équipements. Également, avec la révision du programme il y a deux ans, il y a de nouvelles réalités qui invitaient la direction du département à revoir les plans.

Opportunité

Le local voisin de l’école-atelier d’ébénisterie s’est libéré. La Fondation Champagnat qui est vouée au développement du Collège d’Alma s’est donc porté acquéreur de cette partie adjacente du bâtiment pour une somme de 142 000 $. Elle a ensuite cédé au Collège d’Alma ce local de quelque 2000 pieds carrés pour que l’on puisse aller de l’avant. Des travaux d’aménagement, au coût de 35 000 $ ont été réalisés tout au long des derniers mois. Ces travaux ont notamment bénéficié de la collaboration des différents personnels du Collège d’Alma, ce qui lui a permis de maximiser les sommes qu’il y a investies. Dans le cadre de ces travaux, on a d’abord séparé le volet « découpe » avec ses machines bruyantes du volet « assemblage ». On a ajouté un laboratoire de matériaux et techniques, d’une salle de sculpture, d’une salle de marqueterie et modélisme, d’une nouvelle chambre à peinture, d’un nouvel atelier de montage et d’un autre de tournage et enfin, d’une salle à outils. Au Collège même, le département dispose d’une salle d’ordinateurs équipée de 20 postes de travail et utilisant des logiciels haute performance pour le dessin dans le domaine de l’ébénisterie et de la conception assistée par ordinateur. À la subvention de 200 000 $ pour l’achat d’équipements, le collège y a ajouté 80 000 $ additionnels. De nouveaux équipements (neufs et usagés), le remplacement de certains outils, l’achat de nouveaux équipements spécialisés et de volumes; les élèves disposent maintenant d’équipements à la fine pointe leur permettant de parfaire leur formation. Ainsi, pour le collège, il s’agit d’un pas important qui permettra de mieux encore desservir les jeunes et les adultes qui fréquentent ce département. On y retrouve présentement 30 élèves inscrits au diplôme d’études collégiales en Technique de métiers d’art, option Ébénisterie artisanale ainsi que 65 élèves inscrits à temps partiel à l’attestation d’études collégiales en Techniques d’ébénisterie appliquées. Ce programme est voué à un bel avenir et le responsable du département, Denis Simard, signale que selon une enquête réalisée en 2006 auprès des anciens finissants, le taux de placement est de l’ordre de quelque 82 %.

Partager cet article