Plus de 560 élèves de secondaire III vont « Rêver l’aluminium »

Plus de 560 élèves de secondaire III vont « Rêver l’aluminium »

Imaginer une pédale de vélo révolutionnaire dans la forme et le style, c’est le défi que quelque 560 élèves de niveau secondaire des écoles du territoire s’apprêtent à relever dans le cadre du concours « Rêver l’aluminium ». Ce projet innovateur unique au Québec oblige chaque élève à puiser dans un bagage de compétences afin de livrer un produit pouvant être prototypé et, éventuellement, produit en série.

Ce défi « Rêver l’aluminium » est lancé aux élèves de secondaire III des écoles Curé-Hébert, du Pavillon Wilbrod-Dufour, de l’École secondaire Camille-Lavoie ainsi que l’École Jean-Gauthier et concerne 563 élèves qui devront, dans le cadre de leur cours de science, participer à cette expérience où ile devront mettre à profit toutes leurs connaissances pour penser à un concept de pédale de vélo, incluant la phase dessin industriel, le prototypage et une série d’explications écrites décrivant le produit.

La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, le service de formation continue Humanis du cégep de Chicoutimi, la Société de la Vallée de l’aluminium en collaboration avec le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, la fonderie Bleu Matière, Devinci et le Groupe Génitique participent ensemble à la deuxième phase du projet « Rêver l’aluminium ».

Objectifs

Les objectifs du projet demeurent les mêmes que lors de la première édition, soit éveiller l’intérêt et le désir des jeunes envers l’aluminium, développer des compétences dans le domaine de la science et de la technologie, transmettre des connaissances sur la transformation de l’aluminium, valoriser l’utilisation de l’aluminium comme matériau, permettre une familiarisation au prototypage et au développement de produit en aluminium et permettre une sensibilisation aux métiers et professions de l’aluminium.

L’un des éléments qui est repris par les collaborateurs de cette édition est celui du jeu de rôle dans lequel chaque partenaire prend une fonction dans une simulation d’entreprise. C’est à travers cette simulation que les élèves vivront les étapes de création d’un prototype de pédale destiné à être moulé en aluminium. Ceux-ci sont les designers de l’entreprise et doivent proposer un prototype original répondant aux exigences d’un devis déposé par le client. Sous la supervision des chefs d’équipe que sont les enseignants et dans les usines que constituent chacune des écoles secondaires de la commission scolaire du Lac-Saint-Jean.

La première évaluation des projets est d’ordre académique. Les enseignants ont de critères en lien avec le renouveau pédagogique et les compétences liées au programme de science et technologie. Ce sont les enseignants qui feront la sélection des projets qui subiront une deuxième évaluation d’ordre technique.

Cette évaluation est faite par un jury technique composé des partenaires impliqués dans le projet. À la fin de cette procédure, un seul projet de pédale sera mis en évidence. Les pédales prototypes seront moulées en aluminium et placées sur un vélo Devinci, pour remettre au gagnant lors de la cérémonie de reconnaissance. Plusieurs certificats de mérite tant académiques que techniques, soulignant les efforts d’élèves en particulier, seront attribués lors de ce même événement. « Nous souhaitons sensibiliser les élèves à l’industrie de l’aluminium et notre créneau d’excellence régional. Nous comptons aussi rapprocher la théorie de la pratique et faire vivre aux élèves une dynamique d’entreprise qui donnera un portrait plus près de la réalité en intégrant une notion entreprise aux démarches des étudiants », souligne Danielle Coudée de la Société de la vallée de l’aluminium.

Poster un Commentaire

avatar