Il faut évaluer la possibilité d’isoler le Lac-Saint-Jean du Saguenay dit le maire de Dolbeau-Mistassini

Par Serge Tremblay
Il faut évaluer la possibilité d’isoler le Lac-Saint-Jean du Saguenay dit le maire de Dolbeau-Mistassini
Le maire Pascal Cloutier

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, croit qu’il est légitime d’évaluer la possibilité d’isoler le Lac-Saint-Jean du Saguenay pour prévenir la propagation de la COVID-19.

Le premier magistrat a fait cette déclaration alors qu’il était interrogé à savoir s’il était satisfait de la façon dont les Dolmissois ont répondu aux mesures édictées par le gouvernement du Québec. Sans dire qu’il fallait absolument le faire, le maire a fait valoir que la question se pose.

« On le voit, il y a moins de cas au Lac-Saint-Jean, c’est plus concentré à Saguenay. Est-ce qu’on est rendu à isoler le Lac-Saint-Jean? Je pense qu’il faudra en parler bientôt, c’est une question à se poser. À part pour une urgence, je ne crois pas que les gens aient besoin d’aller à Saguenay pour quoi que ce soit actuellement. Surtout avec l’importance que l’on doit mettre sur l’achat local », a-t-il indiqué.

Actuellement, la région compte 93 cas de la COVID-19, dont 9 seulement au Lac-Saint-Jean. La MRC de Maria-Chapdelaine ne compte toujours pas de cas à ce jour.

Du côté de la direction régionale de la santé publique, ce scénario ne serait pas envisagé. Selon Dr Aubin, le bénéfice n’est pas assez grand, puisque la majeure partie des cas au Saguenay sont issus de foyers d’éclosions de personnes en résidences. Si on enlève ces cas d’éclosions, la différence serait minime et le bénéfice pratiquement inexistant.

Par ailleurs, Pascal Cloutier revendique une clinique de dépistage à Dolbeau-Mistassini. Il estime qu’il serait logique d’offrir ce service dans le haut du lac, d’autant plus que Dolbeau-Mistassini compte plusieurs résidences pour personnes âgées.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des