Avec « Le Dîner de Con », la Dam-en-terre renoue avec son public

Avec « Le Dîner de Con », la Dam-en-terre renoue avec son public

Après le « flop » de l’été 2012 où la Dam-en-terre a carrément manqué le bateau avec la présentation d’un «One man show », la direction a pris la décision de revenir à ses amours des 30 dernières années, soit le théâtre d’été, une formule qui a fait sa réputation. Comme pour se faire pardonner, le Centre de villégiature de la Dam-en-terre offrira au public la comédie culte « Un Dîner de Con », une pièce qui devrait séduire tous les amateurs.

Le conseiller Alain Fortin, président du Centre de villégiature Dam-en-terre, s’est montré avare de commentaires sur le taux de fréquentation de l’été dernier et les résultats financiers, préférant mettre l’accent sur ce qui s’en vient, soit le retour du théâtre d’été.

« Nous avons demandé à Manon Pilote, coordonnatrice des arts et de la culture et responsable à Ville d’Alma spectacles de nous faire une recherche. Elle a fait le tour de ce qui était disponible au Québec et nous a proposé « Le Dîner de Con », proposition acceptée sur le champ », se réjouit Alain Fortin.

Cette pièce de Francis Veber roule avec succès depuis 2007 et le producteur, le Théâtre de la Voix d’Accès, a tourné dans plus de 50 villes au Québec. D’ailleurs, Nicolas Létourneau, le comédien vedette qui interprète François Pignon, dit le « Con », en sera à sa 200e représentation au début de la saison à la Dam-en-terre.

Le directeur artistique Emmanuel Bédard, Nicolas Létourneau et la comédienne Chantal Dupuis ont d’ailleurs livré un extrait de la pièce, pour le grand plaisir des journalistes et commanditaires qui étaient sur place pour l’annonce de cet événement.

Comédie culte

Tirée du film du même nom, la comédie «Le Dîner de Con », selon Nicolas Létourneau, le comédien principal « est une fois et demi plus drôle que le film lui-même ».

Tous les mercredis, Pierre Brochant et ses amis organisent un dîner où chacun doit amener un con. Celui qui a trouvé le plus spectaculaire est déclaré vainqueur. Ce soir, Brochant exulte, il est sûr d’avoir trouvé la perle rare, un con de classe mondiale, François Pignon, comptable au ministère des Finances et passionné de modèles réduits en allumettes. Ce qu’il ignore, c’est que Pignon est passé maître dans l’art de déclencher des catastrophes.

En 2003, trois jeunes comédiens, Marie-Frédérique Auger, Emmanuel Bédard et Nicolas Létourneau constatent l’absence de théâtre d’été dans le centre-ville de Québec. Ceux-ci signent alors leur toute première collaboration avec un lieu en plein cœur de la Vieille Capitale, le Théâtre Petit Champlain. Depuis, le Théâtre Voix d’Accès y présente ses productions et y impose son caractère artistique.

Pour leur présence au théâtre de la Dam-en-terre, ce sont 41 représentations qui sont au programme, du 2 juillet au 24 août, du mardi au samedi, à compter de 20 h 30.

Les représentations sont toutes offertes en formule souper-théâtre et en formule croisière-souper-théâtre.

Gastronomie

Au sujet de la formule souper-théâtre, le Centre de villégiature Dam-en-terre s’associe cette année avec l’entreprise Cucina traiteur, propriété du réputé chef Mario Brisson, pour offrir une gamme de repas à valeur ajoutée.

« Ce partenariat permettra à la Dam-en-terre de rehausser la qualité des repas servis à la clientèle de théâtre et de groupes accueillis dans la cadre de réunions, de congrès ou d’événements divers. La qualité est au centre de nos préoccupations et au cœur des développements futurs du centre de villégiature. La créativité, l’utilisation des produits locaux et l’excellent service offert rejoignent parfaitement la mission que se donne le centre de villégiature de rehausser la qualité de son offre touristique », de souligner Alain Fortin.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article