Casse-Noisette : La tradition se poursuit pour une 21e année

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Casse-Noisette : La tradition se poursuit pour une 21e année
Le ballet Casse-Noisette du Prisme Culturel est de retour pour une 21e édition. (Photo : TRIUM MÉDIAS - Janick Émond)

La tradition se poursuit pour l’école de danse Le Prisme Culturel, qui présentera pour une 21e édition, le ballet du temps des Fêtes, Casse-Noisette. La première aura lieu le 19 décembre prochain, et se poursuivra jusqu’au 22 décembre, à la salle Michel-Côté d’Alma.

C’est plus de 130 danseurs de onze villes de la région qui seront la distribution de cette 21e édition du ballet. D’ailleurs, Alma est la seule municipalité, mis à part Montréal et Toronto, à présenter le Casse-Noisette.

La production pourra à nouveau compter sur la présence du danseur Jean-Daniel Bouchard pour une 16e année.

« J’ai commencé à 11 ans dans le rôle du petit Fritz, pour ensuite faire Arlequin, un soldat, la valse des fleurs, les Russes, le pas de deux des neiges, le prince de Clara et maintenant, son parrain Drosselmeyer. En 16 ans, j’ai vieilli de 50 ans ! Chaque année est un nouveau défi en tant qu’interprète », mentionne-t-il.

Sonder le terrain

Avant de se lancer dans une nouvelle édition, le Prisme Culturel s’est informé auprès des danseurs à savoir s’il était encore pertinent de poursuivre la production.

« Tous les élèves ont démontré qu’ils y tenaient vraiment. Certains y voient une opportunité de participer à un spectacle grandiose et pour plusieurs, Casse-Noisette fait déjà partie de la tradition », explique la directrice artistique, France Proulx.

Pour l’édition de 2019, la présidence d’honneur a été confiée au directeur de terminal chez Morneau Transport Lac-Saint-Jean, Robin Harvey.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des