Changement de dates pour Place aux artistes et Sacré-Blues

Par Laurie Fortin
Changement de dates pour Place aux artistes et Sacré-Blues

FESTIVAL. La saison estivale et culturelle du centre-ville d’Alma prendra fin avec la 12e édition du Festival Sacré-Blues et le Symposium Place aux artistes, qui cette année, seront présentés sur deux fins de semaine consécutives : du 22 au 25 septembre prochain et du 30 septembre au 2 octobre.

Le comité organisateur a effectué ce changement de date afin d’attirer un plus grand nombre de festivaliers, et ce, en provenance d’un peu partout dans la région. «De façon stratégique, on a voulu aussi saisir l’opportunité des Journées de la culture qui vont nous offrir une belle visibilité provinciale», explique la directrice générale de la SDC, Mélanie Renaud, précisant que de dissocier les événements permet de prolonger le dynamisme au centre-ville.

L’image de marque des deux événements a aussi été modifiée pour que les logos, notamment, soient imprégnés d’une même ligne directrice.

Soulignons que la musique blues sera au cœur du festival, par choix du comité organisateur.

«On avait perdu un peu ça au cours des dernières années. Aussi, on veut axer sur les artistes locaux. La scène Cogeco et les restaurants seront en lumière», précise-t-elle.

La tête d’affiche, Bobby Bazini, sera sur la scène le 24 septembre dès 21h avec comme première partie Jesse Mac Cormack, dont certains comparent le style à celui de Jean Leloup. Le spectacle pour enfants Pyjama Party sera diffusé le dimanche 25 septembre au Cinéma du complexe Jacques-Gagnon dès 14h. Le billet du spectacle au coût de 10$ inclut le film 3D en nouveauté au cinéma.

Place aux artistes

Trois personnalités ont accepté la présidence d’honneur, les artistes peintres Louizel Coulombe et Émilie Dufour ainsi que l’homme d’affaires Louis Amireault, de Place aux artistes, qui se tiendra cette année sous le thème Quand le traditionnel rencontre l’Actuel.

Se décrivant comme un amateur d’art multidisciplinaire, Louis Amireault a été très jeune en contact avec l’art, la sculpture sur bois pour être plus précis. Il a souligné l’importance du secteur culturel pour l’économie régionale, mais aussi québécoise.

«On doit voir aussi dans la culture la vitalité d’un peuple et la fierté de toute sa population en y mettant sa propre couleur», a-t-il renchéri.

Il a rappelé que des événements comme Place aux artistes permettent de jouir d’une proximité avec les artistes, d’éveiller et développer différents sens et bonifier l’offre culturelle de la ville.

Louizel Coulombe a pour sa part signalé les forces de la nouvelle équipe mise en place et assure que l’événement sera un succès en raison de la qualité des artistes.

Représentant le volet de l’art actuel, l’artiste Émilie Dufour s’est dite heureuse d’avoir été choisie et fière de constater que les organismes culturels se sont rassemblés autour du même événement.

«La synergie de tout le milieu almatois est bien représentée. On va en profiter pour fêter l’art!», a-t-elle lancé.

Partager cet article