Danseurs et danseuses, à vous de bouger

Danseurs et danseuses, à vous de bouger
(Photo : Photo Ample Man Danse)

Les fervents de la danse pourront bientôt se laisser aller à l’occasion de lacompétition de danse improvisée Qui bougera.
La compagnie Ample Man Danse a créé le concept il y a six ans pour le festival Nuit blanche à Montréal. Elle le fait connaître auprès des diffuseurs de danse depuis quatre ans. Après avoir présenté l’événement dans quelques villes du Québec, elle effectue sa première tournée provinciale cette année.
Pour Simon Ampleman, « le cœur de Qui bougera, au-delà de gagner, c’est de donner lieu à des rencontres entre les danseurs professionnels et amateurs, et voir ces derniers se transformer au cours de la soirée. »
Son équipe attendra les participants sur la scène de la salle Michel-Côté le 5 avril. « Ce sera une soirée festive. On veut qu’ils s’amusent! », dit-il.
Danse battle
Qui bougera s’inspire des « danse battle » que l’on retrouve à la télévision et aux quatre coins du monde. Ce type de compétition a surtout été fait avec des danseurs de danse urbaine comme le breakdance ou le popping. Les danseurs s’affrontent à un contre un ou en équipe de deux, trois ou plus.
« C’est rare de voir de la danse contemporaine dans ce type de compétition. Il fallait que je l’expérimente moi-même. »
Qui bougera accueille donc des participants de tous âges, peu importe le style de danse : hip hop, classique, contemporain ou autres.
Déroulement
La soirée commencera par un atelier pour aider les participants à préparer leur performance et à être en confiance. Ensuite, les gens auront 30 secondes pour montrer leur savoir-faire.
Huit d’entre eux seront sélectionnés par un jury composé de trois danseurs professionnels, puis jumelés à un danseur professionnel pour la suite de la compétition. Ils danseront avec ces derniers et en recevront des conseils et du soutien.
« Les danseurs devront s’inspirer de la musique qui leur sera proposée, pourront se donner des contraintes, une ligne, des objectifs, un défi. »
Simon Ampleman souhaite créer le plus d’occasions possible pour faire danser les gens. « J’aimerais rassembler tous les gagnants de nos événements avec des professionnels pour une clore la tournée. Ce serait une belle finalité au projet. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des