D’autres distinctions pour le jeune violoniste Francis Garneau

D’autres distinctions pour le jeune violoniste Francis Garneau

Le jeune Almatois Francis Garneau, 7 ans, continue d’impressionner par son talent au violon et s’est récemment illustré dans le cadre de diverses compétitions musicales.

Lors du Festival de musique du Royaume à Saguenay, il a remporté deux médailles d’or «finalistes» avec la note de 93 % dans les catégories concerto et récital. Puis, en finale, il s’est classé deuxième dans la classe Pizzicato qui regroupait des participants plus âgés que lui.

Par ailleurs, au niveau provincial, dans le cadre de l’édition 2015 du Concours de musique de la Capitale à Québec, il a remporté une médaille d’or avec une note de 92 % dans la classe «défi» où il compétitionnait avec des jeunes de 11 à 14 ans, donc également plus âgés que lui. Il y a remporté la note coup de cœur du jury.

Enfin, dans le cadre du Concours de musique du Canada, il s’est classé pour la finale provinciale, mais pas pour la finale à Vancouver.

Conservatoire

Francis étudie actuellement au Conservatoire de musique de Saguenay, auprès de l’enseignante Guylaine Grégoire. L’an dernier, il a joué à la Pulperie de Chicoutimi avec le Quatuor Alcan lors du Rastel musical, ainsi que sur la scène de la Salle Michel-Côté à Alma, pendant le concert du jeune pianiste virtuose Daniel Clarke Bouchard.

L’automne prochain, son père Richard Garneau, violoniste et enseignant en musique à l’école secondaire Camille-Lavoie et sa mère Marie-Claude Beaumont, pianiste et professeur de musique au primaire, projettent de présenter un concert en compagnie de leur fils.

« Francis aime jouer du violon, et c’est facile pour lui », précise son père.

Est-ce qu’une future carrière en musique pourrait déjà être envisagée pour lui? Il est trop tôt pour le prévoir. En fait, pour le moment, Francis dit qu’il aimerait construire des maisons, comme son grand-père.

Partager cet article