David, la force de l’amour : « Je veux aider les parents à affronter la différence »

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
David, la force de l’amour : « Je veux aider les parents à affronter la différence »
Fabienne Coudé veut aider les parents, à travers l’histoire de son fils David, d’accepter la condition de leur enfant handicapé. (Photo : Trium médias - Julien B. Gauthier)

Le décès de son fils lourdement handicapé, il y a 13 ans, a été un choc pour Fabienne Coudé. Si l’écriture d’une biographie au sujet de David a été thérapeutique, son livre a surtout pour but de donner du courage aux parents d’enfants handicapés, qui vivent la même situation.

« Il me manque toujours autant. J’ai écrit ce livre pour le faire vivre une seconde fois. Mais aussi, pour aider les parents qui ont eux aussi des enfants handicapés », lance d’emblée Fabienne Coudé, qui a fait un lancement avec ses proches et amis le 12 septembre dernier à Saint-Nazaire.

Décédé à l’âge de 24 ans, David Lemieux était atteint d’agénésie du corps calleux et de polyneuropathie. Se déplaçant en marchette dès sept ans, il a ensuite été confiné sur un fauteuil roulant. À 12 ans, il ne faisait plus rien de ses mains.

David avait une déficience intellectuelle, mais il parlait et comprenait ce qui se passait dans son environnement. Il était prisonnier de son corps.

Deuil

« Quand il est né, cela m’a pris deux ans avant de faire mon deuil. En tant que mère, tout ce qu’on veut, c’est que nos enfants soient heureux, qu’ils puissent vivre leurs rêves, qu’ils soient autonomes », explique-t-elle.

Deux ans après son décès, elle s’est mise à l’écriture de la biographie de David. Mais la peine était encore trop forte. Ce n’est qu’en janvier 2021 qu’elle se replonge dans le projet. En trois mois, elle a pondu 114 pages.

« David était ma source d’inspiration. Je n’avais jamais fait le deuil de mon fils. À chaque phrase que j’écrivais, son souvenir remontait à la surface », explique-t-elle.

Courage

Fabienne et son conjoint ont fait le choix de garder leur fils à la maison, plutôt de le placer en résidence ou en famille d’accueil.

« Je souhaite aussi que les parents n’aient pas honte de placer leur enfant. C’est leur décision. Ça ne veut pas dire qu’on les abandonne », ajoute Fabienne Coudé.

Par ailleurs, elle a participé à la fondation de la Maison répit-dépannage Maurice-Tanguay, offrant du répit aux familles et aux personnes handicapées.

« C’est un peu David qui l’a laissée en héritage », se console-t-elle.

Le livre David, la force de l’amour est édité par les Éditions Vivat. Il est disponible à la librairie Harvey à Alma. Une séance de signatures par Fabienne Coudé y est prévue le 26 septembre de 13h à 15h.

Partager cet article