Jesse Racicot de La Voix chantera à Desbiens

Par Laurie Fortin
Jesse Racicot de La Voix chantera à Desbiens

MUSIQUE. À quelques jours de son premier passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean, celui que le grand public a récemment découvert avec l’émission La Voix, Jessy Jack Racicot, est excité à l’idée de venir présenter son matériel.

Le passionné de musique compte faire connaître les chansons de son album en plus de faire lever la salle avec des succès, vendredi le 18 mars, à la Zone Extrême de Desbiens. Il compte même offrir la chance aux spectateurs de faire leur propre demande spéciale.

« De pouvoir être devant le public dans mon propre style c’est ce que je préfère », de lancer le sympathique et accessible chanteur, qui a été éliminé lors de la dernière émission.

Depuis son apparition dans La Voix, Jesse Jack Racicot travaille presque sans arrêt. Il profite de cette visibilité du mieux qu’il peut. Ce qu’il le motive à faire de la musique son métier? De créer des relations avec les gens et les entretenir au fil du temps, de pouvoir faire réfléchir ses fans par la musique.

Bien que le style rock soit son style de prédilection, il mentionne que tous les styles directement liés au rock le rejoignent aussi. Être sur la scène lui procure un sentiment et une interaction avec le public dont il ne peut se passer.

Un hasard d’aller à Desbiens

C’est un hasard qui explique que Véronique Fortin soit tombée sur Jesse Jack Racicot et qu’elle planifie un spectacle pour la Zone Extrême à Desbiens.

«Je cherchais une chanson de karaoké et je suis tombée sur l’une de ses performances sur Youtube. Quand je l’ai entendu j’ai fait « wow ». J’ai eu un coup de cœur pour lui. Je croyais qu’il provenait des États-Unis mais en fouillant j’ai réalisé que non», a lancé celle qui a aussitôt entrepris des démarches pour connaître ses disponibilités et ses tarifs, sans connaître qu’il allait faire partie de La Voix, plus précisément de l’équipe Marc Dupré.

«Depuis avant Noël, nous sommes en contact, c’est quelqu’un de très gentil. J’ai été vraiment chanceuse.»

Évidemment, depuis que les gens savent qu’il sera en spectacle au Lac-St-Jean, les billets s’envolent rapidement.

«J’avais 20 billets à vendre, je les ai annoncés sur Facebook et ça a pris 30 minutes. Si nous vendons tous les billets du vendredi, nous pourrons possiblement présenter un deuxième spectacle samedi», précise Véronique Fortin.

Partager cet article