La Fabuleuse histoire d'un Royaume: L'histoire d'une grande famille

La Fabuleuse histoire d'un Royaume: L'histoire d'une grande famille

TOURISME. Il y a maintenant 28 années, Louis Wauthier s’attaquait à la mise en scène de la première édition de La Fabuleuse histoire d’un Royaume. Bien que l’histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean n’ait pas changé, cette fresque théâtrale réussit à se réinventer, année après année.

En effet, M. Wauthier nous a expliqué que, pour lui, chaque année apparaît comme une nouvelle production et c’est la raison pour laquelle il répond toujours présent, même après 28 ans.

«Je me souviens dans les débuts, les spectateurs étaient assis sur des chaises en plastique et il faisait tellement chaud que l’on vendait des programmes surtout pour servir d’éventail», a raconté M. Wauthier en riant.

Un spectacle différent chaque année

«Le livre d’histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean est tellement immense, que ça nous permet de faire quelque chose de différent chaque année. Bien entendu, certains tableaux sont incontournables et reviennent».

De cette façon, M. Wauthier peut travailler avec les rôles, soit en peaufinant le jeu des comédiens, soit en modifiant les chorégraphies. Il souhaite continuer à émouvoir les gens et faire comprendre l’histoire de la région à la population.

Selon le metteur en scène, cela présente un certain défi aux comédiens. On compte d’ailleurs beaucoup de comédiens, dans «…la grande famille de La Fabuleuse», présents depuis plusieurs années. Entre autres, Réal Payette, qui joue dans la production depuis la toute première édition.

Des comédiens d’ici qui racontent notre histoire

M. Wauthier pense que ce sont plusieurs éléments qui ont permis à La Fabuleuse d’être nommé LA merveille du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Le spectacle reste incontournable parce qu’il réussit à émouvoir les gens, année après année et qu’il raconte l’histoire des gens d’ici».

Ce dernier mentionne également le fait unique que les comédiens sont des gens de chez nous; mère, tante, frère, grand-père ou ami; on connaît probablement tous quelqu’un qui a participé à cette production.

«On peut également parler de quand un enfant vient voir notre spectacle, il en sort complètement émerveillé. C’est un peu cliché, mais les jeunes filles veulent devenir des princesses et les garçons des soldats».

Finalement, M. Wauthier s’est dit très honoré et fier de cette reconnaissance et ajoute que ça le pousse à poursuivre… cette belle histoire!

À lire également:

– Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est La Fabuleuse!

– La face cachée du Zoo Sauvage de Saint-Félicien

Carte interactive: Les 180 merveilles du Québec!

Partager cet article