La tournée du documentaire Tenir Tête au Saguenay-Lac-Saint-Jean : Un succès sur toute la ligne  

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
La tournée du documentaire Tenir Tête au Saguenay-Lac-Saint-Jean : Un succès sur toute la ligne   
Tournée Tenir Tête – Équipe du Centre de Rétablissement le Renfort. De gauche à droite : Nadia Young, Andréa Simard, Laurie Bouchard-Simard, Cynthia Tardif , Mathieu Arsenault (réalisateur), Francine Turcotte (paire aidante initiatrice du projet), Arianne Bouchard-Paradis, Kate Harvey et Annie Bouchard. (Photo : Courtoisie Centre de Rétablissement Le Renfort)

C’est sous la gouverne du Centre de Rétablissement le Renfort que plus de 1 000 personnes ont eu l’opportunité de participer à la tournée Tenir Tête qui s’est arrêtée au Saguenay–Lac-Saint-Jean les 11, 12 et 13 février derniers.

Au total, sept projections suivies d’échanges avec le réalisateur Mathieu Arseneault et Francine Turcotte, paire aidante au Centre de Rétablissement le Renfort, se sont déroulées à Alma, Jonquière et Chicoutimi sous l’œil attentif d’un public conquis.

Ce documentaire lumineux s’adresse à la population en générale désireuse de se transporter dans l’univers de Mathieu Arseneault qui aborde sans tabou le trouble bipolaire à travers son parcours ainsi que ceux de Frédérique et Louis.

Objectifs atteints

« La tournée a connu un vif succès. De nombreux commentaires nous confirment que nous avons atteint nos objectifs soit de permettre une diffusion au plus grand nombres de gens possible, de mieux comprendre les problématiques de santé mentale d’un point de vue interne et externe et par le fait même faire tomber les barrières. »  a déclaré Francine Turcotte, initiatrice du projet au Centre de Rétablissement le Renfort.

Elle ajoute : « Tout au long de la tournée, nous avons eu des échanges très enrichissants avec les participants. Et que dire de Mathieu Arseneault, une personne généreuse et exceptionnelle »

Le Centre de Rétablissement le Renfort souhaite par ailleurs remercier ses partenaires qui ont permis la concrétisation de ce projet : le CIUSSS Saguenay–Lac-Saint-Jean, le Comité de Lutte à la stigmatisation, le député de Lac-Saint-Jean Éric Girard, le député de Jonquière Sylvain Gaudreault, la Ministre responsable de la région Andrée Laforest, le Centre L’Escale à Jonquière, le Centre Nouvel Essor à Chicoutimi, l’UQAC, le Collège d’Alma, le Cégep de Jonquière, le Cégep de Chicoutimi ainsi que la salle Côté-Cour à Jonquière.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des