La Turquie, vue par Alain Bouchard

La Turquie, vue par Alain Bouchard
Alain Bouchard

Les contrastes humains, géographiques, culturels et architecturaux sont mis en lumière dans le film La Turquie qui sera présenté au Cinéma Complexe Alma le mercredi 19 novembre prochain, à 19h, dans le cadre de la programmation des Aventuriers Voyageurs. Une production réalisée par Alain Bouchard, originaire de Saint-Cœur-de-Marie.

Séjournant en Turquie en 2012, il a capturé sur pellicule les sites gréco-romains les plus spectaculaires du pays, de même que plusieurs scènes du quotidien des Turcs. «C’est un amalgame de plusieurs choses: narration, entrevues, anecdotes, humour… Il est question de tourisme, de culture, d’architecture et d’agriculture», explique M. Bouchard. «On essaie de varier et de sortir des sentiers battus», confie-t-il. Lors du tournage, il a travaillé en collaboration avec Richard Plourde, originaire de Jonquière.

Psychologue de métier, Alain Bouchard exerce en pratique privée à Montréal depuis plusieurs années. Sa passion pour les voyages l’a amené à parcourir les quatre coins de la planète et la photographie est toujours demeurée au cœur de ses périples. «J’ai commencé très tôt à faire de la photo vers l’âge de 11 ans et ensuite du 8 mm avec les clubs 4-H», précise Alain Bouchard. Depuis une quinzaine d’années, il fait de la vidéo et a réalisé divers films en HD, notamment dans le Sud de la France, en Éthiopie, en Équateur, aux Îles Galápagos, etc. Mentionnons que son film sur l’Afrique du Sud sera présenté le 28 janvier prochain au Cinéma Complexe Alma. À certaines occasions, il donne des ciné-conférences dans les écoles, bibliothèques ou résidences de personnes âgées.

Au moment de nous accorder cette entrevue, Alain Bouchard arrivait du Maroc où il avait tourné dans le désert. Bien que tous ces voyages exigent beaucoup d’énergie, la passion demeure et le réalisateur travaille déjà sur un projet à Tahiti et en Nouvelle-Zélande.

Partager cet article