L’ancien maire de Saint-Bruno, Clément Lajoie lance son autobiographie

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
L’ancien maire de Saint-Bruno, Clément Lajoie lance son autobiographie
Clément Lajoie, qui fut maire de Saint-Bruno de 1984 à 1998 et préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est de 1992 à 1995, souhaite ainsi marquer l’histoire des Lajoie grâce à la publication d’un ouvrage massif de 430 pages. (Photo : Trium Médias - Julien B. Gauthier)

Clément Lajoie, agriculteur, enseignant et homme politique, lancera le 30 août son autobiographie dans laquelle il abordera son histoire, celle de sa famille, sa généalogie et son parcours politique. Le tout, dans le but de rendre hommage à ses ancêtres et pour laisser une trace à ses descendants.

L’homme, qui réside aujourd’hui à Larouche, a entamé son projet il y a cinq ans, fouillant dans les archives nationales et celles de la Société historique du Lac-Saint-Jean. Il vient tout juste d’en terminer l’écriture. Un véritable « travail de moine », selon lui.

« Je voulais surtout traiter la généalogie. J’ai toujours voulu lire l’histoire de mes ancêtres, mais il n’y avait à peu près rien. Le vide que ça a créé m’a inspiré à écrire mon histoire que je pourrai transmettre à ma famille et à mes descendants », explique l’homme aujourd’hui âgé de 74 ans.

Ainsi, les 100 premières pages du livre traitent des descendants de cette lignée, dont les racines remontent à L’Île-aux-Coudres. La suite concerne son histoire et celle de sa famille, dont plusieurs pages sont dédiées à chaque membre.

Anecdotes

En outre, il y aborde sa jeunesse, passée sur les terres agricoles de la ferme familiale Lajoie. Une période marquante pour lui, notamment lorsqu’il dut prendre la relève de son père alors qu’il avait 14 ans.

« J’ai lâché l’école à 14 ans et mon père avait fait faillite. Ce fut une période difficile, mais j’étais très enthousiaste de prendre la relève de mon père », raconte-t-il.

Il y aborde également son passage en politique active de 1976 à 1998, tant comme conseiller municipal, maire et candidat fédéral. Une foule d’archives et d’anecdotes à ce propos regorgent le volume imprimé à 334 copies.

Joutes politiques

« J’ai été candidat libéral au fédéral à deux reprises alors que j’étais entouré de péquistes et de bloquistes! Les gens me surnommaient péjorativement « le gars à Chrétien » », se remémore Clément Lajoie, sourire au visage.

Il raconte également dans ce bouquin comment il a été expulsé de son poste de préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean en 1995, alors qu’il était parmi les seuls fédéralistes autour de la table du conseil.

« C’était pour des raisons politiques, mais avec du recul, je ne leur en veux pas. Je garde toujours de très bons contacts avec ces personnes. L’amertume n’a pas sa place », assure-t-il tout en rappelant que cette période politique était caractérisée par la passion et l’émotion, en contexte référendaire.

Le lancement de son ouvrage, dont il souhaite laisser planer le mystère sur le titre, aura lieu le 30 août à 13h30 à la salle municipale de Saint-Bruno.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des